Fake?

28 décembre 2019 10:46; Act: 28.12.2019 10:46 Print

Quand Instagram enjolive le télétravail

par Daniela Gschweng - Travailler tout en restant dans son cocon privé? Sur Instagram, l'image de l'espace de travail privé est souvent faussée.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les pieds en l'air, la tasse de café à côté de l’ordinateur portable et un espace de travail aménagé sur le balcon. Voilà à quoi ressemble plus ou moins un «home office» (bureau de télétravail) sur les réseaux sociaux. Mais la réalité est tout autre. Même si on y montre beaucoup plus rarement la réalité, on en trouve tout de même quelques exemples.

Sondage
Faites-vous du télétravail?

Préparer la prochaine réunion en pleine verdure avec le bruit des oiseaux s’apparente plus à des vacances, à du temps que l'on consacre à soi-même, qu’à du travail. De nombreuses photos représentent le «home office» comme une oasis de bien-être, avec des fleurs sur le bureau pour égayer l'humeur et quelques bougies à côté du portable et du clavier pour réchauffer l’atmosphère en cette sombre période. Au mur, on trouve souvent un tableau pour afficher des idées d'inspiration.

Plus proche de l'inspiration que de la réalité

Ce genre de photos sert essentiellement à l’intérêt de ceux et celles qui les postent. Les télétravailleurs occasionnels ou réguliers savent parfaitement que la réalité est souvent bien différente. Mais il faut bien avouer que la table de cuisine, sur laquelle se trouvent encore les restes du dîner de la veille, ce n’est pas franchement photogénique. Et, pour être réaliste, travailler sur le balcon se limite à quelques heures en été.

Mais qui n’aime pas se laisser inspirer? Qui oserait donc avouer que son espace de travail se trouve dans un petit coin sombre? Certes, ce n'est pas un problème pour les télétravailleurs occasionnels, qui ne passent qu'une heure, par-ci, par-là, à vérifier quelques e-mails ou à fixer un dernier rendez-vous. Nul besoin, en effet, d'un joli et spacieux espace de travail pour cela.

Pas facile de séparer vie privée et vie professionnelle à la maison

Ceux qui travaillent à mi-temps ou à temps plein à la maison savent qu’il faut de la place dont on manque souvent cruellement. Par ailleurs, l'environnement de travail doit également être inspirant. Or les papiers privés et professionnels finissent souvent par s'accumuler sur le bureau, créant un joyeux désordre. La mention «ne pas déranger» reste, quant à elle, un vœu pieux.

Le facteur sonne à la porte pendant la conférence téléphonique. Pendant ce temps, le chat se fait les griffes sur d’importants documents et le café est froid depuis longtemps. S’il y a un tableau sur lequel épingler des idées au mur, cela fait généralement longtemps qu’il prend la poussière.

Vrai bureau ou coin photo?

Il existe pourtant des photos réalistes, même sur Instagram. Pour les trouver, il faut toutefois chercher un peu. En général, on les reconnaît immédiatement. Elles manquent la plupart du temps de luminosité. Par ailleurs, papier et autres babioles s’entassent sur le bureau plus ou moins grand.

Par la fenêtre, le cas échéant, on aperçoit rarement le soleil. La plupart du temps, il fait nuit et l’imprimante n’est pas belle non plus. Le bureau doit trouver sa place dans la chambre à coucher et partout, on distingue un amoncellement de câbles.

Instagram & co. véhiculent une fausse image

Sur Instagram & co., l'image du télétravail est non seulement enjolivée, mais peut également être nuisible à la santé. Les influenceurs, tout comme les photographes professionnels, évitent notamment de prendre en photo la chaise de bureau, peu photogénique.

Celle-si est pourtant essentielle dans un espace de travail, comme le mentionne une récente brochure publiée par le Secrétariat d’État à l’économie (Seco). Les consignes sont les mêmes, que l'on travaille devant un ordinateur à la maison ou au bureau. La hauteur du mobilier doit être réglable si l’on veut éviter des problèmes kinésithérapiques, à long terme.

Cela vaut également pour la vue particulièrement agréable par la fenêtre se trouvant généralement derrière l'écran, sur les photos. Et pour couronner le tout, il y a les oriels en verre. Tape-à-l’œil sur la photo, mais très mauvais pour les yeux. Si le fond est plus lumineux que l’écran, ce qui est presque toujours le cas près d’une fenêtre, cela occasionne, au mieux, de la fatigue et risque, au pire, d'entraîner des problèmes oculaires. Il n’y a cependant rien à redire sur les fleurs et le tableau à thème.

(age)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Enzo le 28.12.2019 11:09 Report dénoncer ce commentaire

    Quoiqu'il en soit

    Souvent travailler chez soit, même dans son jardin ou sur un balcon, est souvent plus productif que dans un bruyant open-space. De plus, moins de fatigue car moins de transport.

  • love myjob le 28.12.2019 11:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si ton appart est sale c'est de ta faute

    si comme le décrit l'article le télétravail se fait dans un environnement crasseux, C'est l'unique responsabilité de celui/celle qui y vit tous les jours.

  • fauxnom le 28.12.2019 11:05 Report dénoncer ce commentaire

    faux de faux

    Les sondages du 20minutes faussent les réponses.

Les derniers commentaires

  • bip le 28.12.2019 18:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un piège pour les mères

    N'importe quoi ces photos. Quelqu'un qui travaille vraiment à domicile a un ordi, des classeurs, des piles de dossiers, rien de très glamour. Il faut une pièce bureau en plus, ça coûte. Et ça demande bcp de volonté. Dans la tête, c'est le conflit permanent: le ménage, les enfants ou le travail? Et souvent les enfants passent avant le travail. Alors on travaille à 21h ou le dimanche. Une femme au foyer qui rapporte des milliers de francs, j'en connais un qui a de la chance.

    • Karine le 28.12.2019 18:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @bip

      oui et alors ? Si tu sais pas être professionnelle les autres le sont peut-être, pour ma part je gère très bien sans avoir investi des millions, juste une pièce bureau, et je suis totalement heureuse.

    • des classeurs le 29.12.2019 00:54 Report dénoncer ce commentaire

      et des piles de dossiers ?

      Et Dieu créa un intranet privé dans une grande entreprise, une session de travail protégée, un disque SSD et une clé USB pour faciliter le job à domicile de son chef de projet frontalier (Bac +5) sur trois ans, coût total illimité...

  • work from home le 28.12.2019 17:59 Report dénoncer ce commentaire

    director of business

    Ta session de travail "très sécurisée" commence à l'aube, et tu fais des statistiques de nombre de clients perdus dans ta banque "de crédit". Vers les 18h tu commences à avoir faim et tu rêves d'un soufflé, d'une fondue et d'une raclette au fromage. Non mais, il est trop tard pour faire des plats aussi raffinés, tu sautes à Migros de ton quartier huppé et tu trouves "swiss prestige" dans une barquette en plastique plastifiée, Berner Platte, la choucroute garnie à préchauffer au four à micro-ondes de qualité suisse. Bon appétit !

    • Peter le 28.12.2019 18:41 Report dénoncer ce commentaire

      Maladie du siècle

      Triste monde d'hyper connectés !

    • Parisien. le 28.12.2019 19:11 Report dénoncer ce commentaire

      No life food

      Sinon il y a la fondue GERBER , comme son nom l'indique, au micro onde..

    • work from home le 29.12.2019 01:20 Report dénoncer ce commentaire

      @Parisien

      Si "Berner Platte" peut produire une telle choucroute avec une précision de "prestige" et si la Migros peut vendre une telle M, Madame la Justice devrait pouvoir condamner ces deux complices à bouffer leur garniture plastifiée du matin au soir. Même le jardinier de "silence, ça pousse" connaît toutes les recettes de cuisine à base de chou, de patate et de poireau "noble" à la crème.

  • Parisien le 28.12.2019 17:10 Report dénoncer ce commentaire

    No life, no job..

    Et heureusement il y a les frouzes pour les boulots ou il faut etre sur place et utiliser un outil...

    • Suisse le 28.12.2019 17:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Parisien

      Un chômeur tu veux dire ?

    • Parisien le 28.12.2019 18:03 Report dénoncer ce commentaire

      @suisse

      La suisse permet effectivement à la france de diminuer les chiffres de son chomage (au détriment du votre)

  • Parisien le 28.12.2019 16:58 Report dénoncer ce commentaire

    Télétravail à la française

    Les avantages du télétravail sont évidents pour l'employeur. -pas besoin d'espace réservé pour un employé, un bureau de coworking pour 10 employés qui tournent suffit si le télétravailleur doit etre présent. Économies de chauffage, d'électricité, de cantine et de participation au transport quand il y en à. - un accident de travail quand on est chez soi, c'est indéfendable. -pour certains, la journée de travail commence à 0h00 et finit a 23h59m59s, et t'envoient des mails à 2h du mat avec coup de fil si pas de réponse dans les 10mn.. -travailleur isolé de ses collegues donc plus manipulable...

    • Ralf le 28.12.2019 18:45 Report dénoncer ce commentaire

      Usure psychologique

      Esclavagisme moderne ! Ramassis de CEO !

  • Skblllz le 28.12.2019 15:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Impossible pour moi

    Je vis dans un studio de 8m carrés, un ordinateur m'obligerait à enlever mon lit, pas assez de place.