Etats-Unis

05 mars 2019 12:10; Act: 05.03.2019 12:34 Print

L'EPFL donnera tout au concours d'Elon Musk

L'équipe EPFLoop participera à nouveau au concours visant à développer une capsule de transport circulant à grande vitesse dans un tube sous vide.

Sur ce sujet
Une faute?

Arrivée troisième l'an dernier, l'équipe EPFLoop participera à nouveau à l'Hyperloop Pod Competition cet été en Californie. Cette compétition ambitionne d'élaborer une cellule de transport grande vitesse dans un tube sous vide.

Seule une vingtaine d'équipes ont été sélectionnées parmi quelques milliers de candidates, note l'EPFL mardi dans un communiqué. Le défi à relever avait été lancé par le milliardaire Elon Musk en 2015.

Le fondateur de Tesla et de SpaceX imagine un cinquième type de transport, après la voiture, le train, le bateau et l'avion: des capsules propulsées dans un tube sous vide d'environ 1,2 km pouvant atteindre une vitesse de 1000 km/h.

Les étudiants sollicités

Afin d'explorer la faisabilité technique de différents éléments de l'idée, SpaceX organise un concours destiné principalement aux étudiants. Le but de la compétition est d'atteindre la vitesse la plus élevée possible avec une capsule autopropulsée dans le tube sous vide et de s'arrêter après un freinage.

Comme l'an dernier, la compétition proprement dite aura lieu à mi-juillet sur la rampe d'essai située près du quartier général de SpaceX, à Hawthorne en Californie.

Réduire le poids

Hormis le nom de la capsule, Bella Lui, l'équipe ne dévoile pour l'heure ni son apparence ni ses qualités technologiques, concurrence oblige. Mais on sait sur quoi se concentre sa stratégie: la métrique la plus importante pour construire un «pod» gagnant est la capacité de fournir un rapport puissance/poids élevé.

«Les trois meilleures équipes de l'an dernier (TUM, Delft et EPFL) ont présenté des capsules avec des valeurs très similaires, aux performances proches les unes des autres. Cette année, l'objectif est de réduire le plus possible le poids tout en augmentant la puissance disponible pour le système de propulsion», explique dans le communiqué Lorenzo Benedetti, responsable technique de l'équipe.

Celle-ci est pour l'heure composée de 38 personnes, dont 33 étudiants issus de sept sections de l'EPFL. Elle est encadrée par les professeurs Mario Paolone et André Hodder, et Lorenzo Benedetti. Plus de 20% de femmes font partie de l'équipe.

L'EPFZ aussi

L'équipe «Swissloop», de l'EPFZ et d'autres hautes écoles suisses, s'est également qualifiée, a-t-elle indiqué sur Twitter. Sur le podium en 2017, elle n'était pas parvenue à placer sa capsule «Mujinga» en finale l'an dernier.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Jean Aimarre le 05.03.2019 13:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Swiss Metro

    C est donc -Swiss métro- Pour les américains. :-(

  • Etberg le 05.03.2019 13:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bloom

    C'était pas censé être un SwissMetro il y a 20 ans ?

  • Liam le 05.03.2019 14:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien de nouveau

    Il y as bien longtemps que cette technologie existe et elle a été inventée en Suisse. Un véhicule qui avance à toute vitesse dans un tunnel sous vide c'est l'idée de base du Swissmetro donc le patron de Tesla avec sont nouveaux nom Hyperloop n'a rien inventé

Les derniers commentaires

  • Polussion Deyneuronne le 06.03.2019 10:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Débilo-californique:

    Ridicule, depuis que sur un lac salé, on a largement dépassé le mur du son sur roues, il n'est plus évident que la lévitation et son appareillage mobile lourd consomme moins d'énergie que la friction de gauss d'un rouleur léger optimal en tube circulaire, bien au contraire. Ensuite un vide poussé permet une très forte brise des molécules restantes sans pertes de charge, donc sans interstice important entre véhicule et tunnel. Tout ce rationnel autorise un " super pneumatique a mec" bien plus économique mais l'exotisme débile fait vendre et ça, Elon le sait et l'enfumage continue.

    • Pascal 617 le 08.03.2019 04:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Polussion Deyneuronne

      Bien vu et toc

  • qwertz le 06.03.2019 06:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un concours....

    Encore l'arnaque du concours, pour avoir énormément de monde qui bosse sur un projet gratuitement, et payer que le meilleur... Et dire que ça passe crème...

  • l'expatrié le 06.03.2019 05:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    frimeurs, inactifs

    ha ces chers suisses imbu de leur pays aux inventions avant tout le monde mais aux réalisations APRÈS tout le monde , si cela fait 20 ans que cela à été inventé, ou en sont les travaux pour desengorger l autoroute qui mene au valais les week end ?? ce serait tellement beau un swiss metro plein de genevois et de vaudois chargés de ski et ne polluant pas l'air à cause des embouteillages du dimanche soir !! donc moins blabla , des resultats !!!

    • jarod gibbs le 06.03.2019 13:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @l'expatrié

      Ce projet là ne s'est pas réalisé, faut revenir de temps en temps au pays,pour voir tout les autres...et surtout ne pas oublier de repartir après la visite!

  • Brace Forimpact le 05.03.2019 19:43 Report dénoncer ce commentaire

    Qui veut une bombe de 500 km de long dans son pays

    Ils font un concours sur la propulsion alors que le vrai défi technique concerne la mise sous vide du tube, la dilatation, la sécurité, les joints étanches, les entrées et sorties, les gares...

  • Liam le 05.03.2019 14:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien de nouveau

    Il y as bien longtemps que cette technologie existe et elle a été inventée en Suisse. Un véhicule qui avance à toute vitesse dans un tunnel sous vide c'est l'idée de base du Swissmetro donc le patron de Tesla avec sont nouveaux nom Hyperloop n'a rien inventé

    • Pm le 05.03.2019 16:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Liam

      Moui sauf que les suisses n'ont jamais été capable de la mettre en pratique. Continuez donc à vous gargariser. Mms

    • luc le 05.03.2019 19:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Liam

      Pas confondre inventer et réaliser.