Automobile

26 août 2019 23:56; Act: 27.08.2019 08:19 Print

L'ancien patriarche de Volkswagen, est mort

Ferdinand Piëch est décédé à l'âge de 82 ans. Il était l'une des figures les plus importantes de l'industrie allemande.

storybild

Né à Vienne le 17 avril 1937, Ferdinand Piëch est considéré comme le patriarche de VW. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ancien patron et figure historique du constructeur automobile Volkswagen, Ferdinand Piëch, est mort à l'âge de 82 ans, rapportent des médias allemands dont l'agence de presse Dpa lundi soir.

Un porte-parole du groupe n'a pas voulu commenter les informations des médias affirmant à l'instar de «Bild» que Ferdinand Piëch est mort dimanche soir dans un hôpital de Rosenheim, en Bavière, où il avait été transporté après s'être écroulé dans un restaurant sous les yeux de sa femme, Ursula Piëch. Le quotidien des affaires «Handelsblatt» a également annoncé sa mort citant la famille de l'ancien président du directoire et président du conseil de surveillance de Volkswagen.

Né à Vienne le 17 avril 1937, Ferdinand Piëch est considéré comme le patriarche de VW qu'il a transformé en un groupe comprenant de nombreuses marques automobiles à partir de 1993 avant de céder la direction en 2002.

Influent

Qualifié de «légende de l'automobile» par le quotidien «Bild», il était l'une des figures les plus importantes de l'industrie allemande et le petit-fils de Ferdinand Porsche, inventeur de la célèbre Coccinelle et fondateur du constructeur de bolides de luxe.

Devenu l'influent patron du conseil de surveillance, il avait quitté son poste en 2015 à l'issue d'un bras de fer avec le patron de l'époque, Martin Winterkorn, impliqué dans le scandale des moteurs diesel truqués qui a grandement écorné l'image de l'entreprise et du secteur automobile allemand. C'est lui qui avait rassemblé les marques VW, Audi, Seat, Bugatti, Lamborghini et Porsche dans le mastodonte Volkswagen pour en faire un groupe d'envergure mondiale.

Habitué des coups d'éclats et des déballages en public des disputes familiales, Ferdinand Piëch a finalement vendu l'essentiel de ses parts dans Porsche SE en 2017 pour près d'un milliard d'euros, marquant la fin de son règne sur l'automobile allemand. Il était alors définitivement tombé en disgrâce auprès de sa famille et des dirigeants du groupe Volkswagen après la publication dans les médias d'un témoignage dans lequel il accablait l'ancien patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, dans le cadre du «dieselgate».

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Porscherye Jermannickh le 27.08.2019 10:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ingénieur hors pair

    Il avait eu les yeux plus grand que le ventre quand David Porsche voulu avaler Goliath VW, le cash flow vint à manquer: qui ne risque rien n'a rien, mais ce fut le grand visionnaire Quattro, sauf pour la lourde VW Phaeton récupérée en plateforme de Bentley et même quand il quittât le board de VAG pour désaccord sur la politique commerciale aux USA et ses logiciels truqués bien avant le dieselgate, il ne voulait pas de cette politique diabolique de laisser couler l'action pour y reinvestir les surplus et y faire des bénéfices historiquement incroyables, car cela frise l'escroquerie d'insiders.

  • Oliver le 27.08.2019 10:37 Report dénoncer ce commentaire

    Désobligeant

    Ce commentaire est ridicule car les allemands et les descendants Piech ont tourné la page de cette époque sombre

  • Notchback le 29.08.2019 01:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    EPFZ

    Même pas capable d'écrire qu'il a fait ses études d'ingénieur à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Zürich ce très grand Monsieur qui a offert à Porsche sa première victoire aux 24 Heures du Mans car c'est lui le concepteur de la Porsche 917 victorieuse en 1970 et 1971 (et présentée le 12 mars 1969 au salon de l'automobile de Genève !!)

Les derniers commentaires

  • Notchback le 29.08.2019 01:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    EPFZ

    Même pas capable d'écrire qu'il a fait ses études d'ingénieur à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Zürich ce très grand Monsieur qui a offert à Porsche sa première victoire aux 24 Heures du Mans car c'est lui le concepteur de la Porsche 917 victorieuse en 1970 et 1971 (et présentée le 12 mars 1969 au salon de l'automobile de Genève !!)

  • Philippe le 27.08.2019 15:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben c'est normal...

    D'une maladie pulmonaire ?

  • Ange 1 et démon 1 le 27.08.2019 13:34 Report dénoncer ce commentaire

    Que sa volonté soit accomplie

    Il a demandé d être enterré avec toutes les usines

  • St Otto le 27.08.2019 13:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    VW ouais ouais

    Les anges vont mieux respirer le catalyseur est aux portes du paradis avec l'arrivée du patriarche

  • Oliver le 27.08.2019 10:37 Report dénoncer ce commentaire

    Désobligeant

    Ce commentaire est ridicule car les allemands et les descendants Piech ont tourné la page de cette époque sombre

    • qwerty le 27.08.2019 11:27 Report dénoncer ce commentaire

      Respect pour ce grand homme

      @ Kurdi Sczeptsky Commentaire totalement idiot! Piech avait 2 ans lors du déclenchement de la seconde guerre mondiale! Il restera un grand nom de l'automobile, un vécu extraordinaire. le milieu automobile et les gens qui ont pu grâce à lui avoir un travail, en vivre, nourrir leurs enfants, les soigner... lui doivent beaucoup, n'en déplaisent aux écolosbobos

    • Porscherye Germanickh le 28.08.2019 11:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Oliver

      Cela n'a rien de désobligeant, c'était un très bon ingénieur et son désaccord d'avec ses financiers et avocats machiavéliques US qui allaient capitaliser sur le dieselgate des profits records de 30 milliards d' en 2018, une triste évidence, cela l'honore. Quand aux querelles de famille avec ses beaufs Porsches, elles sont de notoriété publique et il en sortit gagnant haut la main.