Ethiopie

17 septembre 2019 09:58; Act: 17.09.2019 09:58 Print

La deuxième vie des Coccinelles customisées

À Addis Abeba, la jeunesse remet au goût du jour un vieux modèle de voiture allemand. Des Coccinnelles complètement relookées grouillent dans les rues.

Pour les propriétaires de Coccinelles, la fin de la production de ces voitures «veut dire que nous possédons un trésor», estime le peintre Robel Wolde. (AFP)
Sur ce sujet
Une faute?

Des bandes et décalcomanies noires sur une carrosserie orange et bleue, des phares surdimensionnés et de nouveaux sièges en cuir gris. Cela faisait des années que Robel Wolde rêvait d'acheter et personnaliser une vieille Volkswagen Coccinelle.
Un rêve devenu réalité: le jeune Éthiopien a acquis une Coccinelle de 1967 pour 50000 birrs éthiopiens (près de 1700 francs), puis l'a rénovée pendant deux mois, pour un peu moins de 1000 francs.

Ce peintre de 25 ans a ainsi grossi les rangs des Éthiopiens qui, inspirés par des émissions telles que «Pimp My Ride» («Relooke ma voiture») de MTV, veulent donner une deuxième jeunesse à un modèle de voiture occupant une place particulière dans l'histoire de leur pays. «La plupart du temps, les Coccinelles sont conduites (ici) par des personnes âgées», dit-il, appuyé sur le capot de sa voiture dans le centre d'Addis Abeba. «Mais customisées, elles représentent une tendance à la mode pour les jeunes».

«Elles font partie de l'histoire»

Pour les propriétaires de Coccinelles, la fin de la production de ces voitures «veut dire que nous possédons un trésor», estime le peintre Robel Wolde. «Elles feront partie de l'histoire (...), j'ai de la chance. Même si on me fait une très bonne offre, je ne pense pas vendre» la mienne.

Initialement développée en Allemagne nazie comme un instrument de propagande, la Coccinelle est devenue populaire dans les rues d'Addis Abeba sous le règne de plus de quatre décennies de l'empereur Haïlé Sélassié, arrivé au pouvoir en 1930. En 1974, quand le régime communiste du Derg renverse l'empereur, c'est dans une Coccinelle que ce dernier est emmené de force loin de son palais.

Une voiture qui rappelle des souvenirs

Lorsque l'auteure américano-éthiopienne Maaza Mengiste en croise une, la Coccinelle bleu clair de son grand-père lui revient invariablement à l'esprit. C'est la voiture dans laquelle Maaza Mengiste a été conduite à l'aéroport le jour où elle a quitté le pays, peu de temps après la prise de pouvoir du Derg. «J'associe cette voiture à l'Éthiopie, à ma jeunesse et aux bons souvenirs que j'en ai», raconte-t-elle à l'AFP.

En 2018, Maaza Mengiste a commencé à publier des photos de Coccinelles sur Twitter, avec le hashtag #BeetleEthiopia. Celui-ci a depuis été repris par de nombreux autres Éthiopiens qui publient leurs propres photos et, parfois, partagent des souvenirs de cette quatre-roues légendaire à travers le monde.

«Peinture, gros pneus, gros système sonore, je pimpe tout ça.»

Les Coccinelles font également partie intégrante de la vie de Kaleb Teshome, un garagiste de 29 ans. Sa famille possède depuis des décennies un garage spécialisé dans la réparation de ces voitures. Et le travail ne manque pas pour Kaleb et son père. Plus d'une dizaine de Coccinelles s'entassent dans la petite cour du garage, les autres attendent alignées dans la rue. Pour la plupart, elles ont été amenées pour une révision standard, mais de temps en temps, le jeune garagiste est chargé de réaliser le genre de transformation vue dans «Pimp My Ride», une émission arrêtée il y a plus de dix ans, mais dont il regarde encore les épisodes.

«Je connais ces voitures depuis mon enfance, je sais ce dont elles ont besoin», se vante-t-il. «Peinture, gros pneus, un gros système sonore, je pimpe tout cela». Sa propre Coccinelle customisée est un modèle de 1972 équipée d'énormes pneus et peinte en vert et noir. «Quand je la conduis dans la rue, même les gens qui sont au volant de voitures de luxe disent waouh.»

(lhu/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • scandale le 17.09.2019 10:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quand on finira de nous prendre pour des jambons

    Continuez de nous prendre pour des jambons... Trop polluante pour l'occident, taxes et te-taxes écologiques, CO2... Mais par contre, pour toutes ces mêmes voitures qui continuent de polluer là-bas... Chez nous, expertise obligatoire (frais inhérents, bien sûr) et là-bas pas de taxes.

  • Vroumvroum le 17.09.2019 10:35 Report dénoncer ce commentaire

    Deux poids deux mesures

    Que va nous dire Sainte Greta au sujet de la pollution de ces tacots? Rien car l'Afrique est intouchable!

  • Daniel Youlakou le 17.09.2019 10:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Scarabée

    Et moi les tristes commentaires de certains polluent ma lecture. Toujours quelque chose à critiquer.

Les derniers commentaires

  • P.a. le 18.09.2019 14:58 Report dénoncer ce commentaire

    Pas top la critique...

    Vous êtes conscient que votre commentaire est une critique sans rapport avec l'article, et de fait contribue à la pollution dont vous vous plaignez ?

  • oh, cloudy sky le 18.09.2019 08:56 Report dénoncer ce commentaire

    encore un accident

    Un camion "jeepney" philippin dévale la colline et fait une chute de 300 m au sud de Mindanao (South Cotabato). Au moins une douzaine de personnes ont été tuées, selon les journaux, mais la police compte 15 morts sur le coup et 5 autres morts dans différents hôpitaux. Et l'hécatombe continue...

    • Cole Zonn le 18.09.2019 19:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @oh, cloudy sky

      il est ou le rapport????

  • ex collectionneur le 18.09.2019 07:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pièce de collection

    au cas où j'ai une golf décapotable année 90 a vendre version américaine ( a restaurer )

    • Hors Série le 18.09.2019 08:24 Report dénoncer ce commentaire

      @ex collectionneur

      Toutes les versions américaines avaient des pare-chocs télescopiques et la direction démultipliée pour corriger d'éventuelles fautes de conduite. Comme par hasard, ces véhicules sont arrivés en Suisse à titre de "surplus ricain", et enchantés leurs propriétaires. J'ai eu la Passat LX 1976 américaine qui roulait à 197 km/h sans se fatiguer, et la Ford Taunus US, excellente et docile sur la neige. Et pour me rendre au boulot, j'ai utilisé la Colt GTI pendant 25 ans, toujours comme neuve et prête à fêter le 30e anniversaire, et toujours comme "Hors Série" très rare.

  • Nicolas25ch le 18.09.2019 07:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sympa

    elles ont un super look

  • redcox le 17.09.2019 23:45 Report dénoncer ce commentaire

    Vives les Cox

    Je compatis face aux normes antipollution. Combien de résident éthiopiens peuvent se payer une Tesla??? Entretenir et réparer uns Cox est très facile avec un outillage de base. La Cox est increvable avec un minimum d'entretient et facile à réparer. Allez imposer des tarifs à 180 sfr pour des entretiens de voitures bourrées de technologies électroniques ou autres hybrides...