Suisse

14 janvier 2020 14:19; Act: 14.01.2020 15:39 Print

Le covoiturage ne séduit pas les Suisses

Moins d'un automobiliste suisse sur cinq envisage l'autopartage. Ils sont encore moins nombreux à en avoir fait l'expérience. Les abonnements automobiles sont encore moins populaires.

storybild

Le carsharing? Les Suisses n'en sont pas friands. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les automobilistes suisses ne sont pas très réceptifs à l'idée de partager leur véhicule, seulement 16% se disent prêts à faire de l'autopartage. Ils sont encore moins nombreux à en avoir déjà fait l'expérience (4%), selon un sondage de l'institut d'études de marché Link publié mardi.

Les abonnements automobiles ne génèrent pas non plus d'engouement. Seulement 1% des personnes interrogées pour l'étude y ont déjà eu recours. Toutefois, la moitié des sondés se disent prêts à tenter l'expérience.

Le bouche-à-oreille est considéré

Des conclusions, il ressort également que les sondés, y compris les plus jeunes, ne semblent pas prêts à renoncer à la voiture, même dans le contexte de la crise climatique. L'efficience énergétique est aussi un critère faiblement pris en compte lors de l'achat d'un véhicule neuf. Seulement 18% des sondés en tiennent compte. A l'inverse, le prix, le type, la durée de vie et l'esthétique sont des facteurs beaucoup plus déterminants.

Pour s'informer sur un véhicule, le concessionnaire ou garagiste reste le canal privilégié. Les tests réalisés par les médias imprimés et les sites spécialisés sont des canaux plus rarement utilisés. Le bouche-à-oreille (27%) arrive en deuxième position en ce qui concerne les véhicules d'occasion, suivi par les plateformes dédiées.

Moins rouler pour économiser

Les sondés sont assez réticents à l'idée de configurer et d'acheter leur voiture sur internet, seulement 8% se disant prêts à le faire. Plus de la moitié (51%) souhaite continuer à passer par un professionnel.

En outre, passer par internet pour accéder aux services d'un garagiste reste rare, 81% des personnes interrogées n'en n'ont jamais fait l'expérience. Cela pourrait toutefois changer, 33% des automobilistes aimeraient ainsi pouvoir prendre des rendez-vous en ligne.

Si besoin était de faire des économies, les automobilistes interrogés choisiraient simplement de moins rouler (44%). Changer pour une voiture plus petite (37%) ou un véhicule d'occasion (28%) sont également des moyens plébiscités.

L'étude est basée sur les réponses de 1006 personnes interrogées sur l'ensemble de la Suisse.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fleur DELAMAISON le 14.01.2020 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    Respecter les horaires !

    J'ai voulu le faire, mais, moi qui suis toujours à l'Heure, je dois attendre les autres qui ne sont pas à l'heure, et moi, j'arrive en retard ! J'ai même reçu un blâme ! Alors, j'ai arrêté ! Il faut au moins respecter les autres...sinon ça ne fonctionne pas !

  • Solo le 14.01.2020 16:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mio

    C'est déjà pénible de faire du covoiturage avec ma femme, alors avec un inconnu... En plus genre le type oublie de se lever 1x sur 10... non merci

  • Eco Nery le 14.01.2020 16:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout le monde il est bobo...

    Cette pratique reste un rêve de bobo vert hors réalité !

Les derniers commentaires

  • Toto le 27.01.2020 19:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ....

    Covoiturage très compliqué à mettre en place lorsque l'on est parents...qui plus est parent seul avec enfants...

  • jorg le 15.01.2020 22:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    covoiturage

    covoiturage pour champion Ferney vendredi 15-16 h A/R Versoix tirelire a discrétion frais essence

  • Parisien le 15.01.2020 21:40 Report dénoncer ce commentaire

    Le covoiturage, c'est écolo.

    Pourquoi les gens les plus favorables au covoiturage sont ceux qui n'ont pas de voiture et passent leur temps à taper sur les automobilistes?

  • y en a marre le 15.01.2020 20:55 Report dénoncer ce commentaire

    bla bla bla

    je fais du covoiturage depuis 5 ans maintenant, j'ai des horaires flexibles, (merci à mon employeur). Donc pas de problème de retard s'il y a panne d'oreiller pour l'un de nous.

  • Partageur le 15.01.2020 15:18 Report dénoncer ce commentaire

    Bien trop égoïste

    Le suisse étant de nature égoïste, il faudra bien en arriver à l'inciter à covoiturer par des taxes! Déjà que quand il a la possibilité de prendre les transports publics, il répugne à marcher plus de 10 mètres, n'allez surtout pas lui demander de partager sa voiture avec quelqu'un! Il adore rester seul dans sa caisse, sans personne pour lui reprocher de se grailler le nez ou de picoler au volant! Faut le voir faire 50 fois le tour du quartier pour pouvoir se parquer juste devant sa porte, quitte à en venir aux mains avec une autre personne pour la place de parc!

    • Bien documenté le 15.01.2020 18:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Partageur

      Ne généralisez pas votre cas!

    • Mr T le 18.01.2020 09:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Partageur

      C'est quoi ton problème, tu n'oses plus péter dans ton carrosse ?