Rolls-Royce Corniche V

25 janvier 2020 12:26; Act: 25.01.2020 12:26 Print

Le luxe à l'ère du nouveau millénaire

par B. v. Rotz - D'une élégance intemporelle et époustouflante, le luxueux cabriolet lancé par Rolls-Royce il y a 20 ans continue d'attirer tous les regards.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

S'il y a une voiture qui compte parmi les grandes classiques, c'est bien la Rolls-Royce Corniche cabriolet série V. À l'instar de ses ancêtres, elle se veut d'une élégance intemporelle à couper le souffle. Dès 1966, Rolls-Royce propose une variante coupé-cabriolet de la Silver Shadow, qui n'a cependant obtenu le nom de Corniche qu'en 1971.

Quand Volkswagen a racheté Bentley et Rolls-Royce au groupe Vickers en 1998, la société a misé sur une nouvelle version décapotable de Rolls-Royce. Présentée en l'an 2000, la dernière née a alors été baptisée du nom de Corniche.

Une voiture impressionnante avec une valeur sûre sous le capot

Avec son poids de 2,74 tonnes, ses 5,40 mètres de long et 1,91 mètre de large, le cabriolet de Rolls-Royce se démarquait de la plupart des voitures de l'époque. Ne dépassant pas les 4000 tours/minute, le moteur turbo avait tout de même une puissance de 329 ch. C'était une valeur sûre, qui avait fait ses preuves dès les années 1960 et qui n'avait cessé d'évoluer depuis lors pour être implantée dans les Rolls-Royce et les Bentley. Le moteur V8 avec bloc en alu de la Corniche avait une cylindrée de 6750 cm3 pour un couple de 738 Nm et 2100-2300 tr/minute.

Vu l'énorme poids du véhicule, on ne devait pas s'attendre à une faible consommation. Rolls-Royce affichait d'ailleurs une consommation mixte de 17,8 litres/100 km. L'accélération 0/100 km/h de 8,5 secondes et la vitesse de pointe de 220 km/h étaient assurément réalistes.

Courte carrière

La Corniche V n'aura eu qu'une courte carrière. À cette époque, l'usine Rolls-Royce est la propriété de Volkswagen, qui a les droits sur le radiateur et la mascotte de radiateur, mais le nom revient à BMW. Par conséquent, VW cède la marque aux Bavarois et se contente de produire des Bentley. La fabrication du modèle s'arrête le 30 août 2002. Seuls 374 véhicules sont sortis de l'usine, ce qui fait de la Corniche V l'une des Rolls-Royce les plus rares des temps modernes.

Le summum du confort

Les cabriolets ont été fabriqués presque entièrement à la main, en utilisant uniquement des matériaux de premier choix. Pas étonnant que la voiture coûtait à l'époque 512'775 francs. Sa conduite constitue une expérience incomparable. On prend place sur des sièges en cuir Connolly de la plus haute qualité, les pieds sont caressés par des tapis en laine d'agneau et le tableau de bord en bois précieux a nécessité des jours de main-d'oeuvre.

Comme à l'accoutumée chez Rolls-Royce, on allume le moteur en actionnant la clé de contact avec la main gauche. Un doux bourdonnement du moteur à huit cylindres se fait alors entendre. De la main droite, on sélectionne la vitesse sans aucun effort, grâce à la transmission automatique avec commande au volant. Les passages de rapports se font en douceur; la suspension fait oublier (presque) chaque irrégularité de la chaussée. Difficile d'imaginer une conduite plus confortable.

Des déplacements raffinés

La climatisation est capable d'apporter de la fraîcheur, même dans la décapotable. Le bruit du moteur est à peine audible et on profite du vent dans les cheveux. On se prélasse dans les immenses sièges dignes d'un club, le regard glisse sur le long capot jusqu'à la mascotte de radiateur. On n'a qu'une envie: faire durer le plaisir.

Aujourd'hui, une Corniche bien entretenue coûte à peine plus d'un cinquième de son prix neuf et la Rolls devrait certainement garder une valeur supérieure à toute voiture neuve. En matière d'élégance et de culture de conduite, rares sont les modèles de concurrents qui lui arrivent à la cheville.

(age)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • malaco le 25.01.2020 12:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    luxe

    si personne n'en veut pour la rouler, moi je veux bien et en plus je paie l'essence que j'utilise.

  • GB le 25.01.2020 19:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    RR Merlin

    Rolls c'est la classe avec des moteurs de légende comme le Merlin qui équipait les avions de chasse Spitfire durant la guerre. Ces voitures ont un côté intimidant que j'aime.

  • Dosto le 26.01.2020 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    Rolls-Royce

    Rolls-Royce, la marque par excellence. Un rêve que j'espère un jour concrétiser

Les derniers commentaires

  • Triqui le 26.01.2020 23:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rolls Royce

    Rolls Royce, la voiture que très peu peuvent se la payer... c'est l'exclusivité matérielle qui en fait des envieux. Rolls Royce c'est la classe sublime à mon avis.

  • Corvair le 26.01.2020 21:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bouche bée

    Tout paraît vieillot avec ce cabriolet, on dirait un véhicule d'il y a 40 ans. Aucun charisme malheureusement.

  • Parisien le 26.01.2020 17:30 Report dénoncer ce commentaire

    Faut demander a Greta

    Mon papa il en a une...

  • Dosto le 26.01.2020 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    Rolls-Royce

    Rolls-Royce, la marque par excellence. Un rêve que j'espère un jour concrétiser

  • GB le 25.01.2020 19:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    RR Merlin

    Rolls c'est la classe avec des moteurs de légende comme le Merlin qui équipait les avions de chasse Spitfire durant la guerre. Ces voitures ont un côté intimidant que j'aime.

    • Dosto le 26.01.2020 16:02 Report dénoncer ce commentaire

      GB

      Rolls-Royce cars et Rolls-Royce aeronautique ne sont plus liè depuis bien longtemps