Suisse

26 février 2019 09:02; Act: 26.02.2019 11:21 Print

Votre voiture peut devenir une arme terroriste

par Christine Talos - Les hackers peuvent très facilement prendre le contrôle d'une auto et la transformer en arme terroriste. C'est ce qu'ont démontré trois spécialistes, dont des Bernois.

storybild

Les voitures récentes, bourrées de technologie, sont souvent connectées à l'internet via le GPS ou la radio. Elles deviennent des proies faciles pour les pirates.

Une faute?

C'est un scénario d'horreur que dessine «Blick» mardi. Imaginez plutôt: vous êtes au volant de votre voiture quand soudain elle se met à accélérer toute seule et que ses freins ne répondent plus. Impuissant, vous foncez alors dans une autre voiture et c'est le crash. Que s'est-il passé? Un hacker a pris les commandes de votre véhicule. Car désormais, les cybercriminels peuvent facilement contrôler les nouvelles voitures.

Démonstration

Deux informaticiens bernois et une pirate latino-américaine en ont fait la démonstration auprès du journal. Ils se sont emparés en quelques secondes d'une Citroën, la faisant rouler à distance, sans conducteur. Mais cette marque n'est pas la seule concernée. Selon eux, tous les véhicules récents sont vulnérables, car ils sont truffés d'électronique.

Le trio, qui travaille pour la société de sécurité informatique Dreamlab Technologies, montrera également mercredi, lors des Swiss Cyber Security Days à Fribourg, à quel point la technologie qui équipe les nouvelles voitures les rend fragiles en matière de sécurité. «Nous voulons secouer les gens pour qu'ils s'éveillent», souligne Nicolas Mayencourt.

Centrale électronique de la voiture en cause

La faute au bus de données CAN, soit un système qui permet aux unités de contrôle électronique des véhicules de communiquer entre eux sans ordinateur hôte. Au début, ce système devait être fermé, mais aujourd'hui, certains de ses composants sont connectés au web. Ainsi le système de navigation accède au moteur pour lire le nombre de tours et la vitesse, tandis que la radio se connecte à l’internet. Une aubaine pour les pirates.

Selon les informaticiens, les voitures ne sont pas les seuls moyens de locomotion vulnérables. En effet, ces bus de données CAN équipent également les trains et les avions et sont aussi connectés à l’internet. Et ils en sont certains: certains accidents ont déjà été causés par des pirates, mais personne ne s'en est encore rendu compte, affirment-ils auprès du journal.

Plus inquiétant encore, cette vulnérabilité intéresse les terroristes et les services secrets. Selon eux, la plateforme Wikileaks a révélé en 2017 que la CIA se penchait de très près sur le sujet.

(nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Guillaume Tell le 26.02.2019 09:11 Report dénoncer ce commentaire

    Nouvelle loi

    Maintenant toutes les voitures moderne sont des armes pour terroristes. Il faudra inclure les voitures dans la loi du contrôle des armes. Les armes ne tue pas, les hommes tue les hommes

  • Au Bar le 26.02.2019 09:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fini les armes chez Daech

    Fini également les kamikazes. Maintenant ce sont des ordinateurs qui vont remplacer tout cela

  • Mimi le 26.02.2019 09:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très bien donnez des idées

    Il n'y a déjà pas assez de terrorisme ...

Les derniers commentaires

  • robi le 04.03.2019 14:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ahaha

    ceux qui parlent de leurs 2cv où 205 cest les frontaliers

  • izidor le 04.03.2019 10:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    solution facile (et pas cher)

    il est impératif de placer un bouton de stop d'urgence (comme sur les machines) qui coupe directement l'allumage sur le tableau de bord. Le bouton devra être "physique" et indépendant de l'électronique embarquée.

  • Yves le 03.03.2019 01:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    CAN

    La dangerosité d'une vulnérabilité dépend entre autres du scénario nécessaire pour l'exploiter. Alors oui le bus CAN comporte des vulnérabilités, mais il faut un accès physique à un port de communication du véhicule pour l'exploiter. Votre véhicule ne sera donc pas piraté par miracle par un hacker distant via internet.

    • Olivier le 03.03.2019 21:40 Report dénoncer ce commentaire

      CAN / internet / DAB / GPS

      oh que si, cela a déjà été prouvé à plusieurs reprises

  • Flint le 03.03.2019 01:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle faille ?

    A moins de compromettre un serveur auquel se connecte le véhicule et exploiter une faille de ce dernier, je ne vois pas trop en quoi il est globalement si vulnérable via Internet.

  • Deuche le 02.03.2019 20:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bye bye terro

    Avec ma Citroen 2cv, ben je les attends. Hihi