États-Unis

22 novembre 2019 06:28; Act: 22.11.2019 09:51 Print

Tesla dévoile son pick-up futuriste 100% électrique

Elon Musk et Tesla ont dévoilé jeudi soir à Los Angeles un véhicule blindé qui «ne ressemble à rien d'autre».

Sur ce sujet
Une faute?

Moitié véhicule blindé, moitié avion furtif, Elon Musk a dévoilé jeudi soir près de Los Angeles un étrange engin recouvert d'inox mat pour l'instant baptisé «cybertruck», qu'il a présenté comme le futur pick-up 100% électrique qui sera prochainement produit par sa firme Tesla.

«Il ne ressemble à rien d'autre», a résumé en souriant le PDG de Tesla, désignant le pick-up massif aux lignes angulaires lors d'un show soigneusement orchestré dans le centre de design du constructeur à Hawthorne (Californie), un spectacle aux accents futuristes qui a parfois pris un tour surréaliste.

A défaut d'arborer un design élégant, le «cybertruck» affiche sur le papier des performances impressionnantes, abondamment vantées par Elon Musk avec des démonstrations impliquant des coups de masse, des jets de boules en acier voire des tirs de balles de calibre 9 mm (enregistrés sur vidéo) pour prouver la solidité de la carrosserie. Deux vitres ont été enfoncées, sans toutefois voler en éclats.

«C'est littéralement résistant aux balles de pistolet calibre 9 mm», a assuré Elon Musk. «C'est un alliage en acier inoxydable ultrarésistant que nous avons développé. Nous allons utiliser le même alliage pour la fusée spatiale que pour le cybertruck », a-t-il lancé en référence à l'activité de SpaceX, dont il est aussi le fondateur et le Pdg. Le futur pick-up de Tesla aura six places, pourra emporter plus de 1,5 tonne et sera capable de tracter 7 tonnes, a-t-il détaillé.

Le «cybertruck» sera décliné en trois modèles, 39'900 dollars (39'645 francs suisse) et 400 km d'autonomie pour l'entrée de gamme, jusqu'à 69'900 (69'453 francs suisse) et 800 km d'autonomie annoncée pour le modèle supérieur. Et il pourra passer de 0 à 100 km/h en environ trois secondes, s'est réjoui le fantasque patron de Tesla.

Elon Musk avait promis que son fameux pick-up coûterait moins de 50'000 dollars (49'680), un prix dans la moyenne pour cette catégorie de véhicules, et qu'il surpasserait les performances du Ford F-150, numéro un aux États-Unis sur ce segment depuis longtemps.

«Blade Runner» et James Bond

Le modèle présenté jeudi soir n'a vraiment rien de classique et Elon Musk avait d'ailleurs prévenu, parlant d'une allure «futuriste» et «cyberpunk» inspirée par «Blade Runner», le film de science-fiction de Ridley Scott, dont la scène d'ouverture est censée se dérouler en novembre 2019. Peu avant le spectacle, le PDG de Tesla avait aussi fait référence sur Twitter à la célèbre Lotus Esprit amphibie de James Bond dans «L'Espion qui m'aimait».

Certains experts estiment que le pick-up électrique Tesla aura du mal à séduire la clientèle traditionnelle pour ce type d'engins. «Même si le pick-up de Tesla ne séduit pas les amateurs habituels du F-150, il n'en a pas forcément besoin», relevait Jessica Caldwell, directrice de la prospective pour le guide automobile Edmunds, dans une déclaration transmise à l'AFP avant la présentation.

«Si le pick-up Tesla n'était pas un peu polémique, ça ne serait pas une Tesla», estime-t-elle. «Le fait que ce pick-up se détache de la norme sera considéré comme un atout, pas un défaut» pour les fans de Tesla et ceux qui aiment la technologie, abonde Karl Brauer, responsable des sites spécialisés Kelley Blue Book et Autotrader. L'autonomie restera toutefois pour lui un facteur clef. «Il y a pire que de tomber à court d'énergie, c'est tomber à court d'énergie loin de toute civilisation, là où les pick-ups sont souvent employés», note l'expert.

Aucune date précise n'a été communiquée pour sa mise sur le marché mais les analystes estiment que ce pick-up de Tesla ne pourra pas sortir des usines avant fin 2021 au plus tôt. Il ne serait donc pas le premier véhicule du genre à entrer en circulation aux États-Unis, la start-up Rivian (dans laquelle Ford a lourdement investi, de même qu'Amazon) ayant de bonnes chances de la devancer avec son R1T.

Les pick-up et les SUV figurent parmi les véhicules les plus vendus aux États-Unis. Les marges importantes réalisées sur ces modèles permettent aux constructeurs de faire face à la hausse des coûts de l'acier et de l'aluminium, au plafonnement attendu des ventes et au déclin des voitures compactes (berlines et citadines). Les pick-ups ont particulièrement le vent en poupe sur le marché américain, où leur part est passée de 13% en 2012 à quelque 17,5% cette année.

(nxp/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • Venox le 22.11.2019 07:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Affreux

    Quelle horreur

  • Marie le 22.11.2019 07:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Beurk

    vraiment trop moche !!!

  • Zorgl le 22.11.2019 07:49 Report dénoncer ce commentaire

    Atroce

    Quelle horrible chose...

Les derniers commentaires

  • o. livier le 24.11.2019 13:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cyberpunk

    Il ne s'agit probablement que d'un coup de buzz pour un concept car qui sera utilisé dans le jeu vidéo Cyberpunk 2077 qui sort en 2020. Y a d'ailleurs même eu un échange de tweet entre Musk et CD Projekt à ce sujet...quant aux prix et performances annoncées, à voir sur un modèle plus design.

  • seb le 24.11.2019 13:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    de la belle m oui

    100% polluant oui . pour fabriquer vos batteries vous polluer les soles bolivien avec l'extraction du lithium et une fois vos batteties foutu vous en faites quoi vue que rien n'est récupérable sur ces batteries ??? vous les enfouisser sous terre dans un autre pays !!! et après les voirtures électrique sont le future ben merde ou allons nous !!!

    • Ingénieur chimiste le 24.11.2019 20:27 Report dénoncer ce commentaire

      Mensonges des lobbies du pétrole

      Soit vous avez bien gobé tout ce que racontent les lobbyistes du pétrole, soit vous en êtes un. Oui, l'extraction du lithium est polluant, mais combien de mines y'a-t-il dans le monde ? dans 9-10 pays. Et au cas où, les batteries sont parfaitement recyclables (affirmer le contraire est une ineptie). Et en comparaison, il y a combien de puits de pétrole dans le monde ? Des milliers.. et est-ce qu'il y a de la vie autour ? Non. Et combien de marées noires ? Le lithium n'est pas idéal, mais en comparaison du pétrole, il n'y a pas photo. Et l'énergie grise, c'est 40'000 km, après c'est tout bénéf.

    • D. Solation le 25.11.2019 00:05 Report dénoncer ce commentaire

      @Ingénieur chimiste

      Je n'y connais rien, mais votre commentaire est fort troublant en plus d'être totalement plausible; nous sommes inondés de fake news et nous avons des idées en tête qui peuvent se révéler dramatiquement fausses. C'est vraiment terrible.

    • Ouèsava le 25.11.2019 08:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ingénieur chimiste

      J'espère que vous vous exprimez es-qualité. Je ne comprends pas ce qui empêcherait de récupérer le lithium des batteries usagées pour le recycler dans des neuves. Cette affirmation circule pourtant abondamment, mais je n'ai plus la compétence de la combattre. Ou seraient-çe d'autres composants qui ne seraient pas recyclables ?

    • Jules 2 le 25.11.2019 14:54 Report dénoncer ce commentaire

      Une loi SVP

      Un document édité par la Confédération et l'Empa, soulève le problème du recyclage dont en suisse une filière efficace (SWICO, BATREC, Auto Recycling Suisse ) comme celle de Duesenfeld (D) (avec 96% des matériaux des batteries réutilisables ) n'existe pas. Le matériel automobile nest actuellement pas soumis à une contribution anticipée de recyclage (CAR)...Lassociation des importateurs dautomobiles auto-suisse cherche un mode de recyclage convenant...etc...mais aussi que : Toutes les étapes de la revalorisation de leurs composants (E-voitures) sont techniquement maîtrisables.

    • François le 25.11.2019 19:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ingénieur chimiste

      hé bien faut changer de job car non les batteries au lithium une fois épuisé sont aucunement recyclable sauf le plastique qu'il y a autour !!!!

    • Jules 2 le 25.11.2019 20:05 Report dénoncer ce commentaire

      Faut pas mystifier

      @François-> 96% des matériaux des batteries des E-voitures sont réutilisables (Empa/Confédération 2019)

  • Fabien le 24.11.2019 13:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Adios

    Faut bien monopoliser les médias après l'annonce de VW de produire 1 millions de voitures électriques par année d'ici 2025, et 25 modèles.... C'est la.fin de Tesla.qui n'arrive toujours pas à faire de bénéfices...

    • M@rc le 25.11.2019 07:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fabien

      Mais oui... pour certains comme toi c'était la fin d'Apple il y a 10 ans ! Tesla c'est comme Apple ! qu'on le veuille ou non du bon matos... c'est juste parce qu'il est US que vous critiquez (sans même connaître ces produits!)

    • Jules 2 le 25.11.2019 14:24 Report dénoncer ce commentaire

      On verra

      Tesla fonctionne en flux tendus et c'est un risque évident et majeur, pour l'instant cette fuite en avant passe mais lorsque d'autres produiront de manière industrielle ces E-voitures faudra voir comment Tesla tient le coup, mais c'est sûr qu'il a mis un coup de pied dans la fourmilière des thermiques, quand à la pomme, le mythe, je me suis arrêté à OS9.02, pour direrien à voir avec une critique anti usa .

    • Vincent le 26.11.2019 03:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jules 2

      VW et tous les autres fonctionnent en flux tendus. Si vous avez déjà acheté une voiture neuve vous devriez savoir que les delais d'attente pour les voitures allemandes sont les plus longs. Si vous voulez choisir la peinture, des vitres teintées et un intérieur sièges il vous faudra attendre 6 mois pour une Mercedes. Tesla voit ses ventes progresser, alors que tous les autres constructeurs ont vendu 4% de voiture en moins au cours des 12 derniers mois.

    • Jules 2 le 27.11.2019 14:32 Report dénoncer ce commentaire

      On verra bientôt la suite

      @Vincent, je parlais surtout de l'aspect soulevé au dessus, celui du flux financier, mais le monde industriel automobile va changer de manière drastique, bien malin qui s'en sortira, et les gros ont de l'argent, des infrastructures, des installations sur le marché et des compétences depuis un moment, mais je n'ai pas de critique particulière négative envers Tesla, au contraire c'est un acteur qui était nécessaire à ce moment, maintenant perdurer, vu le "fantasque" patron, pourquoi pas?

  • Ouèsava le 24.11.2019 11:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais oui...

    Quand j'étais petit, moi aussi j'habillais mes châssis Meccano avec des carrosseries en carton... Je comprends pourquoi le titre Tesla est redescendu.

  • Marc Verdoux le 23.11.2019 22:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vision futuriste

    Conducteur de Tesla depuis un moment je trouve que ce sont des voitures du futur mais déjà disponibles. Quand j'ai découvert ce Cybertruck, j'ai été assez dubitatif.. avec le temps et quelques vidéos où on la voit mieux, je l'apprécie un peu plus, mais je ne suis pas encore convaincu. Par contre, mes 2 enfants ont tout de suite adoré... il y a des goûts et des couleurs comme on dit... et il y a peut-être aussi au fond des vieux croûtons embourbés dans leur vision étriquée ?... le futur nous le dira.