Visionnaire

11 février 2020 19:35; Act: 11.02.2020 19:35 Print

Une Nissan Leaf autonome a traversé le Royaume-Uni

Ronds-points et autoroutes n'ont plus aucun secret pour elle. Une Nissan Leaf a parcouru les routes du Royaume-Uni en parfaite autonomie.

storybild

La Nissan Leaf parcourt les routes en parfaite autonomie. (Photo: Nissan)

Sur ce sujet
Une faute?

Et si c'était ça, l'avenir? Une Nissan Leaf vient de traverser le Royaume-Uni en parfaite autonomie. La voiture électrique a parcouru avec succès 230 milles (370 kilomètres).

Sondage
Pouvez-vous concevoir vous faire transporter un jour par un véhicule 100% autonome venu de Chine?

Ce qu'on a appelé le «Grand Drive» est l'aboutissement d'un travail de recherche de 30 mois sur la conduite autonome, effectué par le consortium Human Drive. Sous la direction des ingénieurs de Nissan, ses membres ont, entre autres, pour objectif de développer un dispositif de commande de véhicule autonome simulant la conduite la plus naturelle et la plus humaine possible. Elle doit fournir aux clients une expérience confortable et familière, en route pour la conduite autonome du futur.

En conditions réelles

Au cours des 370 kilomètres parcourus, la Nissan Leaf a été soumise à des tests pratiques en conditions réelles dans différentes situations. Au programme figuraient notamment la conduite sur routes sans ou avec très peu de marquages au sol, ainsi que l'analyse de son comportement au niveau de croisements, de ronds-points et sur autoroute. La Nissan Leaf devait également changer de voie de manière autonome, s'arrêter si besoin et redémarrer. Pour mener à bien ces exercices en toute sécurité et contourner ces obstacles, les Nissan Leaf utilisées ont été équipées de capteurs GPS, radar, LIDAR et de caméras.

«Dans le cadre du projet Human Drive, nous avons développé un véhicule autonome, capable de surmonter les obstacles rencontrés sur les routes du Royaume-Uni, qui sont particuliers à cette partie du globe. Il s'agit notamment de ronds-points présentant une certaine complexité, ainsi que de routes et voies rapides sur lesquelles le marquage au sol, les lignes blanches et les trottoirs sont inexistants», explique Bob Bateman, directeur de projet du NTCE (Nissan Technical Centre Europe).

Un apprentissage automatique

Le consortium Human Drive est financé par le gouvernement britannique par le biais du CCAV (Centre for Connected and Autonomous Vehicles) et d'Innovative UK, ainsi que de neuf autres partenaires.

Dans un second temps, les participants au projet ont analysé la manière dont l'apprentissage automatique et l'intelligence artificielle amélioraient l'expérience utilisateur et le confort de conduite. La société Hitachi Europe Ltd., également impliquée dans le consortium, a développé des systèmes permettant un apprentissage automatique en temps réel, qui ont été testés avec succès sur une zone délimitée. À l'avenir, l'expérience acquise sera utile pour gérer des scénarios similaires, ce qui rendra les trajets encore plus sûrs.

Comme l'a souligné le ministre de l'Industrie britannique Nadhim Zahawi, «la réalisation en toute sécurité de la plus longue conduite autonome au Royaume-Uni est une formidable performance de Nissan et du consortium Human Drive, un grand pas vers l'introduction de véhicules autonomes sur les routes». Pour lui, «ce projet est un brillant exemple de la manière dont l'industrie automobile, en coopération avec le gouvernement, peut améliorer la mobilité des personnes tout en réduisant les émissions de CO2».

La porte est désormais grande ouverte

En plus de la technologie de conduite autonome, les membres de Human Drive se sont également penchés sur le développement de la cybersécurité des véhicules autonomes et de méthodes de test et de sécurité pertinentes. Les répercussions des véhicules autonomes sur le trafic au sens large du terme étaient également à l'ordre du jour.

«Dans le cadre de la vision de Nissan en matière de mobilité intelligente, on développe des technologies de conduite autonome pouvant être utilisées dans tous nos véhicules dans toutes les régions du monde. La porte est désormais grande ouverte pour tirer parti de ce projet de recherche britannique abouti et nous orienter vers un avenir plus autonome, plus électrique et plus connecté que jamais» a déclaré David Moss, vice-président du service recherche et développement de Nissan Europe.

(age/lab/pd)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Yanno le 12.02.2020 15:19 Report dénoncer ce commentaire

    Nissan est chinois?

    Nissan chinois??ouah quelle article de press

  • JJM le 12.02.2020 10:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La géographie

    Galaxy c'est Samsung, donc coréen et pas chinois !

  • PPP le 12.02.2020 07:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est mieux formulé ainsi ?

    Je reprend le titre , une Nissan Leaf autonome à traversé le Royaume-Uni , suivi de trois Nissan 4x4 et d'une demi douzaine de techniciens et d'ingénieurs !

Les derniers commentaires

  • Wouarf Wouarf le 13.02.2020 21:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    E-débile

    Record aussi inutile que Solar Impulse!

  • jean alesi le 12.02.2020 19:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    arrêt aux paddocks

    Bravo, bel exploit ! Sachant que là-bas, ca roule du mauvais côté de la route : fallait le faire :-)

    • Jules le 13.02.2020 21:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @jean alesi

      Chez nous aussi on pourrait essayer de passer à la circulation à gauche. Mais faut y aller progressivement, par exemple on pourrait décider que le premier mois il n'y a que les camions qui roulent à gauche

  • Yanno le 12.02.2020 15:19 Report dénoncer ce commentaire

    Nissan est chinois?

    Nissan chinois??ouah quelle article de press

  • Jean le 12.02.2020 10:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Innovation

    Les trains et les avions seront 100% autonome avant les voitures. Si vous voulez savoir les équipements de demain sur vos voitures, regarder les nouvelles aides à la conduite sur les camions ou les véhicules de luxe. Ces systèmes coûteront moins chers dans quelques années et seront présents en grande série dans les voitures, même des petites voitures à 20 000 CHF.

    • PPP le 13.02.2020 10:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean

      Vous oseriez prendre place dans un avion sans pilote ?

    • Frequent Flyer le 13.02.2020 18:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @PPP

      A ce jour, les statistiques disent que 100 % des avions qui se sont crashés avaient un pilote. Toujours selon les statistiques, on recense à ce jour 0 % de crashs d'avions autonomes. Vous voyez, c'est bien la preuve que les avions autonomes sont plus fiables et c'est aussi la preuve qu'il faut se méfier des statistiques ;-)

  • Jean le 12.02.2020 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas fiable

    Heureusement qu'il n'y avait pas de travaux sur l'autoroute, sinon elle aurait taper le camion tampon qui protègent les ouvriers. Testla rencontre ce problème avec son pilote automatique, il y a eu plusieurs accidents de ce type en Suisse. La RTS a d'ailleurs fait un reportage sur ce problème. Tapez "conduite autonome tesla chantier" dans Youtube, vous devriez trouver la vidéo.