«Dieselgate»

25 juillet 2018 13:52; Act: 25.07.2018 14:42 Print

Une nouvelle tricherie déjà mise en place?

La Commission européenne soupçonne des constructeurs automobiles d'avoir mis en place une nouvelle manipulation d'émissions polluantes.

storybild

L'objectif des constructeurs est d'influencer en leur faveur les futures normes de réduction d'émissions polluantes. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Des preuves émergent que les valeurs (d'émissions polluantes) déclarées officiellement par les constructeurs ont pu être gonflées», note la Commission européenne dans un document de recherche transmis à l'AFP par l'ICCT (Conseil international pour des transports propres), l'ONG à l'origine des révélations sur le «dieselgate». Dans ce nouveau volet possible du scandale qui entache l'industrie automobile depuis 2015, les constructeurs ne chercheraient plus cette fois-ci à réduire frauduleusement leurs émissions, mais au contraire à les augmenter.

Alors que les futures voitures et utilitaires seront soumis à de nouvelles mesures harmonisées au plan mondial, dites «WLPT», les constructeurs profiteraient d'un changement de méthodologie et du passage à une nouvelle norme pour gonfler leurs taux d'émissions: si ces véhicules sont dès le départ plus polluants, les normes à venir seront calculées de manière plus accommodante, auraient-ils raisonné.

Objectifs à long terme modifiés

Deux commissaires européens, Miguel Canete, en charge des Actions sur le climat et de l'énergie et Elzbieta Bienkowska, en charge de l'Industrie, ont alerté l'Autriche, actuellement présidente de l'UE et la Commission dans une lettre publiée sur Twitter, mais sans jamais nommer de marque en particulier. L'UE a lancé en septembre 2017 dans le cadre de son paquet «Mobilité propre», un objectif commun de réduction des émissions de CO2, de 30% d'ici 2030, avec un objectif intermédiaire de -15% en 2025.

«Ces véhicules tests, une fois approuvés, seront mis sur le marché et immatriculés en 2020 et sans intervention cela conduira à une hausse des objectifs WLTP de 2021», indique le rapport européen. Les deux commissaires européens ayant lancé l'alerte disent redouter que ces taux faussés modifient par ricochet les objectifs qui seront fixés pour 2025, puis 2030. Le rapport encourage la Commission à ne plus baser ses calculs sur les valeurs déclarées par les constructeurs, mais sur les valeurs mesurées.

(20 minutes/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Effe Aime le 25.07.2018 14:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les avions et les bateaux ?

    A quand des contrôles et taxes CO2 sur le trafic aérien et maritime ?? Pauvres automobilistes bons payeurs.....

  • Schuehmacher Marceau le 25.07.2018 14:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Théories théories

    de toute façon ces théories de pollution ne se font que vers l'automobile, dirigées par des puissances cachés. pourquoi pas les avions les paquebots les camions et les bateaux. Théories fabriquées de toutes pièces par l'homme pour brassé encore plus d'argent.

  • Chris le 25.07.2018 19:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mensonges

    Faut arrêter avec ces tests, impossible dy arriver aux normes donc normal qui faut trouver pour que les tests passent. Tout ça pour nous détourner de choses polluantes bien plus grave. Ont vas rire quand ils faudra éliminer toutes ces batteries des voitures soit disant propre. Nous sommes manipulés de toutes part.

Les derniers commentaires

  • Chriss69 le 21.08.2018 11:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le monde qui se fait blouse.

    Bonjour Le concessionnaire de ces marques ça fait 40 ans qu'il arnaque la société mondiale avec les promesses qu'il n'arrive pas à tenir. Et ça continue maintenant.

  • srpnt le 06.08.2018 14:58 Report dénoncer ce commentaire

    Ridicule comme ce monde en général

    il faudrait une réelle volonté de sanctionner les fraudeurs. Actuellement on se contente dune promesse de ne plus recommencer. Ridicule

  • Spirou le 05.08.2018 10:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    S'informer autrement ....

    Lisez le numéro de Diplomatie du mois de mars 2018 ... Consacré à l'énergie et la politique de l'énergie ! Ce n'est pas une revue de boulevard c'est clair et ceci demande du temps ! En bref la guerre contre le diesel est le fruit d'une politique énergétique très mal conduite par nos politiciens visionnaires qui remontent à la fin des années 80 ... Ou ces derniers faisaient l'éloge du diesel pour lutter contre la benzine ... Le travail des lobbyistes est depuis très efficace pour lutter contre le diesel. Daymler développe des moteurs diesel de nouvelle génération plus efficace ....

  • Akinamatata le 05.08.2018 09:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quant la politique...

    En même temps ces normes sont mis en place par des politiciens qui veulent juste faire plaisir au bobo, et nous sorte des chiffres venu de nul part et inatteignable. Ont cherche a tout prix à éradiquer les voitures, mais sans avoir de réel moyen de substitution viable.

  • Loading... le 05.08.2018 00:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hydrogène

    Il y a eu un article il y a peu qui disait que les métaux lourd utilisé dans une batterie est très rare et que la production mondiale est arrivé presque à son maximum. Ces cher écolo veulent nous faire rouler en E-voiture mais quand le prix de celle si va tripler est eux qui vont nous offrir ces merveilles de technologie? Pour ma part je serais plus d'avis pour des voitures à hydrogène que les japonais avais bien avancé mais qui risque de s'essoufler pour ces satanée voitures batteries dommage.