30 décembre 2008 22:45; Act: 30.12.2008 20:07 Print

Vos questions au sexologue: des exercices pour réveiller les sensations

par Antoinette Liechti Maccarone, Genève, Dr Dominique Chatton, Chêne-Bourg - «J’ai subi une opération lors de laquelle on m’a enlevé l’utérus et les ovaires. Avant ça, je n’éprouvais pas grand-chose pendant les rapports sexuels, mais maintenant je sens cette partie carrément morte. Est-ce que c’en est fini de ma vie sexuelle? Car même si ce n’était pas idéal, cela me rapprochait de mon mari.» Suzanne, Bex.

Une faute?

Une hystérectomie n’est pas la fin de la sexualité. Pour certaines femmes, elle permet au contraire de réinvestir la zone abdominale et génitale avec du plaisir, particulièrement si auparavant celle-ci était surtout liée à des douleurs menstruelles ou à la crainte d’une grossesse. Bien qu’il n’y ait plus de possibilité d’enfanter, la capacité à avoir des sensations sexuelles reste relativement intacte, et ce n’est pas une zone «morte». Toutes vos sensations clitoridiennes et vaginales internes peuvent être éveillées ou réveillées moyennant un peu de curiosité envers vos sensations. Peut-être pouvez-vous commencer par prendre du temps pour vous explorer en étant attentive à ce que vous ressentez, sans rien chercher de particulier. Observez les petites étincelles plutôt que de chercher les grands feux d’artifice. Faites-le en vous caressant la vulve et le clitoris à l’extérieur, puis en glissant un doigt à l’intérieur et en tapotant les parois du vagin. Vous pouvez aussi le faire avec votre mari dans un esprit de (re)découverte de cette partie de votre corps. Pensez à bouger votre bassin pour augmenter les sensations et aller les chercher. Laissez aussi aller le haut de votre corps, pour augmenter la volupté et le plaisir. C’est peut-être pour vous l’occasion de découvrir une sexualité investie. Si vous faites les efforts d’apprentissage nécessaires, ils pourraient être très payants à terme!