France

13 mai 2019 17:03; Act: 13.05.2019 17:12 Print

«Coworking» ou «hygge» entrent dans le dico

Le Petit Robert, 2880 pages et 300'000 définitions, sort ce jeudi avec son lot de mots nouveaux.

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Petit Robert a dévoilé lundi en France l'édition 2020 de son fameux dictionnaire, dont plusieurs nouveaux mots issus de la francophonie comme le québécois «enfirouaper», ou des mots d'origine anglaise «coworking» et «cardiotraining» ou encore les japonais «udon» et «ramen».

Le Petit Robert (2880 pages, 62,50 euros, en librairie jeudi) revendique 70'000 mots et 300'000 définitions et sens dont, comme chaque année, plus d'une centaine de mots nouveaux. «Il n'y a pas de mots sortants dans le Petit Robert sauf des mots scientifiques ou techniques totalement périmés et dangereux», affirme le lexicographe Alain Rey qui a dirigé cette nouvelle édition.

Parmi les mots nouveaux qui viennent enrichir le français, beaucoup viennent de la francophonie comme le québécois «enfirouaper» qui signifie tromper ou duper ou le verbe belge «jober» employé quand on exerce un emploi occasionnel.

Mais le français, langue vivante, emprunte aussi largement au-delà des frontières de la francophonie. Font ainsi leur entrée dans le dictionnaire les mots d'origine anglaise comme «coworking» (partager le même espace de travail), «cardiotraining» (activité sportive pratiquée pour renforcer les capacités cardiaques) ou «millénial» (personne devenue adulte aux environs de l'an 2000).

Le japonais fournit de nombreux mots issus de la gastronomie comme «udon» (nouilles japonaises épaisses), «soba» (pâtes à la farine de sarrasin) et «ramen» (nouilles japonaises d'origine chinoise).

«Anticasseur» aussi

Également nouveau venu, le mot «hygge» (prononcer hugues) vient du danois et traduit l'art de vivre à la danoise. «Krav-maga» (méthode d'autodéfense) vient quant à lui de l'hébreu.

Certains mots voient leur définition élargie. Ainsi, le mot «lanceur» est accompagné du terme «lanceur de balles de défense (LBD)» utilisé dans les opérations de maintien de l'ordre en France. A ce sujet, le mot «anticasseur» fait également son entrée dans le dictionnaire.

On trouve également deux synonymes: «biérologie» et «zythologie» (étude de la bière). Mais un des mots nouveaux préférés du dessinateur Riad Sattouf - qui signe la couverture du dictionnaire - est «beignerie» (endroit où l'on vend des beignets). «Je pensais que c'était un endroit où l'on se donnait des coups de poing», s'amuse-t-il.

(nxp/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • Jules le 14.05.2019 14:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lamentable

    Ou quand le renoncement à la langue française devient officiel chaque jour davantage

  • benj le 16.05.2019 16:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    nouveau mot pour Robert...

    faudrait introduire le mot "vachealait" et la définition serait "toute personne vivant et payant leurs impôts, taxes et factures en Suisse"..

  • Un petit Scrabble ? le 17.05.2019 16:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous avez oublié votre Scrabble

    Cool hygge ça le fait bien au Scrabble avec une lettre compte triple

Les derniers commentaires

  • Un petit Scrabble ? le 17.05.2019 16:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous avez oublié votre Scrabble

    Cool hygge ça le fait bien au Scrabble avec une lettre compte triple

  • benj le 16.05.2019 16:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    nouveau mot pour Robert...

    faudrait introduire le mot "vachealait" et la définition serait "toute personne vivant et payant leurs impôts, taxes et factures en Suisse"..

    • @74 le 19.05.2019 11:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @benj

      C'est déjà dans le dico mais dans les expressions et en français ça s'écrit en 3 mots...

  • y a trop de multimilliardaire le 16.05.2019 06:20 Report dénoncer ce commentaire

    pas assez de bouffons ?

    Les humains riches sont toujours plus menacés!

  • Z.Z le 15.05.2019 07:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quelques mots oui mais attention

    quand il rajoute des mots qui sont utilisés par une grande majorité des francophones. il n'y a pas de problème... mais quand il rajoute un terme utilisé par une minorité (patois). Je trouve sa mauvais. (NA: j'aime le patois). Mais parce que si quelqu'un, qui ne parle pas français ou peu, utilise un dictionnaire et que malheureusement celui dans face comprend pas ce dit terme. c'est inutile. s'il veule vraiment faire avec des mots en patois il existe déjà des dictionnaires du patois.

    • Ironie le 15.05.2019 21:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Z.Z

      Rien compris

    • Marcelle Ratafia le 18.05.2019 21:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Z.Z

      D'en face... dans ta face ! XD

  • J.J. L'homme d'or le 14.05.2019 18:52 Report dénoncer ce commentaire

    À la one again

    Comme Macron l'a dit : "la culture française n'existe pas". Donc c'est également la langue française qui se meurt. Les français et nous autres les romands, préféront en majortié la culture des autres!

    • Amédée Prougnard le 17.05.2019 08:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @J.J. L'homme d'or

      Ce serait le moment qu' il se flasque en attenté de bombasserie.

    • Marcelle Ratafia le 18.05.2019 21:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @J.J. L'homme d'or

      Mais bon sang! Vous n'employez jamais le mot week-end? Dans votre entourage il y a sans doute des gens qui pratiquent le tennis. Et les hommes portent sans doute des cravates. Tous ces mots viennent d'une autre langue et sont employés depuis bien longtemps. Alors ne venez pas nous les briser avec les mots nouveaux qui sont pris dans d'autres cultures et cherchez à avoir quelques notions d'étymologie.