Loisirs

01 juillet 2014 16:18; Act: 01.07.2014 17:27 Print

«On s’inspire du ski freestyle pour plonger»

par Audrey Ducommun - Faire des acrobaties en se jetant dans l’eau, c’est tout un art, qui fait désormais l’objet d’une compétition.

storybild

Les adeptes du Freestyle Diving Lausanne apprécient les 3 mètres, pour lélan et la hauteur des sauts. (Photo: DR)

Une faute?

«Avoir du style en l’air»: c’est la motivation de Robin Franzi, 27 ans, passionné de plongeon. Attention, on ne parle pas ici de la discipline traditionnelle, mais bien de freestyle diving. Un sport créatif et acrobatique qui n’est pas officiellement reconnu. «On saute en s’inspirant des figures du ski et du snowboard freestyle, comme le grab», explique-t-il. Avec une dizaine d’adeptes, ils ont créé le groupe Freestyle Diving Lausanne et s’exercent toute l’année sur des trampolines et à la piscine de Mon-Repos.

Et cet été, ils pourront montrer leur talent lors d’une compétition inédite: la Freestyle Diving Cup. Cette dernière fait étape samedi à la Bellerive-Plage de Lausanne, puis dimanche aux Vernets (GE). Elle s’adresse aux experts, mais aussi à tous les jeunes qui prennent d’assaut les plongeoirs. «L’idée était de les réunir, qu’ils se fassent plaisir sur trois sauts libres tout en étant jugés», confie l’organisateur, Jean-Michel Bataillon. L'ambiance est décontractée et des professionnels sont présents pour donner des conseils aux débutants. Il s’agit aussi d’un moyen de les sensibiliser aux dangers de la discipline. Pour Solange Cevat, 27 ans, «c’est l’occasion de faire connaître la pratique et de la partager.» En effet, pour l'heure, les prouesses dans le monde sont surtout dévoilées sur les réseaux sociaux en ligne, via des vidéos.

Quelques démos à découvrir

L'équipe du Freestyle Diving Lausanne:

Vidéo d'autres adeptes:

Ou encore à Annecy: