Sciences

06 février 2019 16:48; Act: 06.02.2019 19:02 Print

Cancer: percée dans la coopération cellulaire

Les cellules immunitaires protègent les cellules génératrices de métastases. Des chercheurs bâlois sont parvenus à mettre fin à cette collaboration.

storybild

L'équipe de Nicola Aceto a réussi à identifier et à neutraliser un messager cellulaire essentiel à la coopération entre les cellules immunitaires et celles génératrices de métastases. (Photo: Universität Basel)

Une faute?

Des chercheurs bâlois ont identifié le point faible de la coopération entre les cellules tumorales circulantes (CTC) génératrices de métastases et les cellules immunitaires neutrophiles qui les «escortent». Ils sont parvenus à bloquer cette alliance néfaste, selon une étude publiée mercredi dans la revue Nature.

Lorsqu'elles sont accompagnées des neutrophiles, les CTC circulant dans le sang parviennent à générer des métastases de manière bien plus efficace. Leur potentiel de croissance est accru, et étonnamment, les cellules immunitaires les protègent.

Pronostic aggravé

Cette collaboration contre-nature aggrave le pronostic pour le patient. L'équipe de Nicola Aceto, de l'Université et Hôpital universitaire de Bâle, a conduit une série d'expériences avec du sang humain et de souris pour mieux comprendre les mécanismes impliqués.

Les chercheurs ont ainsi identifié un messager cellulaire, une cytokine, utilisée par les neutrophiles. En bloquant sa production, il est possible d'empêcher que les neutrophiles soutiennent les CTC, écrit l'Université de Bâle dans un communiqué. Ces travaux pourraient déboucher sur le développement de nouveaux médicaments contre la formation de métastases.

(nxp/ats)