Rupture

24 février 2011 14:20; Act: 24.02.2011 16:36 Print

Coeur brisé ? Il y a des raisons scientifiques

Des études expliquent comment notre corps réagit après une séparation.

storybild

Coeur brisé? Cela s'explique scientifiquement.

Une faute?

Dévastatrice, la rupture? Outre des réactions émotionnelles, des recherches prouvent qu'il y a des raisons scientifiques. Des chercheurs de l'Université d'Amsterdam ont découvert que le rejet social inattendu dû à une séparation est lié à notre système nerveux parasympathique. Quoi? Quand le corps est en action, le système sympathique (ou vagal) augmente le rythme cardiaque pour permettre au corps de réagir rapidement.

Le corps devient passif

Mais face à un rejet, le sentiment de ne pas être aimé provoque un ralentissement du rythme cardiaque. Le corps devient passif. Les participants à l'étude ont montré un électrocardiogramme faible face une opinion défavorable, qui baisse encore davantage quand l'on s'attend à une remarque positive et qu'elle se révèle négative. Nous avons littéralement le coeur brisé.

Comme une addiction à la cocaïne

D'autre part, les neurologues s'accordent à dire que le pire des rejets est le rejet romantique. Se remettre d'une rupture équivaut à se remettre d'une addiction à la cocaïne, ont déterminé les chercheurs de l'Université de Stony Brook. En effet, la partie du cerveau active sur la douleur est la même que celle associée à la motivation et à l'addiction.

Un objectif insurmontable

Enfin, des études ont indiqué que plus la fréquence des rejets augmentent, plus l'objectif paraît insurmontable. Une psychologue de la Purdue University a comparé des joueurs sur un terrain avec des histoires d'amour. Plus le joueur manque sa cible, plus il a l'impression qu'elle est petite; plus il la réussit, plus elle apparaîtra grande.

(sbi)