Sondage

21 mai 2012 15:14; Act: 21.05.2012 15:47 Print

D'abord les vacances, puis le sexe

Quand on leur demande à quoi elles pensent en priorité, les femmes européennes sont plus nombreuses à placer les vacances avant les ébats amoureux.

storybild

La majorité des femmes européennes semble davantage apprécier le farniente que les câlins... (photo: dr)

Une faute?

Selon une étude réalisée par lastminute.com, les Européennes pensent aux vacances en moyenne 1,38 fois par jour, soit juste davantage que le nombre de fois où elles pensent au sexe (1,36 fois). L'enquête relève que les Espagnoles et les Italiennes sont les plus préoccupées quotidiennement par leurs prochains congés (respectivement 1,73 fois et 1,65 fois) que par leurs prochains ébats (1,23 fois et 1,32 fois).

A l'inverse, les Britanniques de sexe féminin pensent moins aux vacances et ont des pensées coquines plus récurrentes tout au long de la journée (1,73 fois par jour pour le sexe, contre 1 fois pour les vacances).

Les hommes davantage coquins

Sans surprise, leurs homologues masculins passent plus de temps à penser au sexe qu'aux vacances. les Européens sont même nettement plus portés sur la «chose» (4,30 fois par jour), que sur les séjours (1,46 fois). Les hommes qui pensent le plus au sexe sont les Britanniques (5,8 fois) et ceux qui se préoccupent le plus de leurs prochains congés sont les Irlandais (1,79 fois).

L'étude a été réalisée en avril auprès d'un échantillon d'adultes en France, Irlande, Allemagne, Italie, Espagne et au Royaume-Uni.

(cam)