Style

17 mars 2011 17:41; Act: 17.03.2011 18:02 Print

Damien Dorsaz en «roots» libre

par Rachel Barbezat - A l’instar de Ben Allouche, son personnage dans la série «T’es pas la seule» (sur TSR1 le vendredi), Damien Dorsaz est plus nature que BCBG.

storybild
Une faute?

«Je partage effectivement ce point commun avec Ben. J’apprécie les vêtements simples et si possible sans marque apparente!» Une allure décontractée qui fait mouche et la distinction entre le personnage fictif et l’acteur semble parfois bien ténue. Ainsi, certaines «amies» n’hésitent pas à envoyer des messages (parfois enflammés) sur le profil Facebook de Ben Allouche.

«C’est un peu troublant... Mais je tiens à préciser que n’ai pas accès au compte car il est entièrement géré par la scénariste de la série.» A la fois acteur et réalisateur, le Valaisan originaire de Fully, s’habille en fonction de son «humeur» tout en favorisant l’équation «jeans, sweat, basket». Monté à Paris il y a 17 ans pour suivre le conservatoire national d’art dramatique, il passe désormais son temps entre la capitale française, l’Amérique latine, et le Trétien (les Marécottes, VS), où il possède un vieux chalet. «Un lieu formidable pour se ressourcer!»

De passage à Sierre, pour répéter deux pièces de Labiche, qu’il jouera aux Halles ce week-end, il prouve que sa garde-robe tient dans un sac à dos. «A force de voyager continuellement, j’ai pris l’habitude d’avoir le strict minimum vestimentaire!»


«Un homme pressé» et «Mon Isménie» présenté par la Compagnie Sans Nom. Au théâtre des Halles de Sierre les 17, 18 et 19 Mars et à l’Aktion Théâtre de Paris du 13 avril au 23 juin 2011.