Liberté sexuelle

09 janvier 2018 13:17; Act: 09.01.2018 14:20 Print

Catherine Deneuve défend «la liberté d'importuner»

Un collectif de femmes, dont l'actrice Catherine Deneuve, s'élève contre une «campagne de délations» qui a démarré après l'affaire Weinstein.

storybild

Des femmes dont Catherine Deneuve dénoncent une certaine «haine des hommes et de la sexualité» (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un collectif de femmes, dont l'actrice Catherine Deneuve, a publié mardi une tribune en France pour «défendre» la «liberté d'importuner» des hommes et s'opposer à la «campagne de délations» apparue après l'affaire Weinstein, à rebours des réactions suscitées par ce scandale mondial.

«Le viol est un crime. Mais la drague insistante ou maladroite n'est pas un délit, ni la galanterie une agression machiste», écrivent dans le journal Le Mondeune centaine de comédiennes, écrivaines, chercheuses ou journalistes, rejetant le «puritanisme» apparu depuis les premières accusations de harcèlement et agression sexuelle visant le puissant producteur américain.

Une «vague purificatoire»

Selon elles, si «une légitime prise de conscience des violences sexuelles exercées sur les femmes, notamment dans le cadre professionnel» a eu lieu après l'affaire, «cette libération de la parole se retourne aujourd'hui en son contraire: on nous intime de parler comme il faut, de taire ce qui fâche, et celles qui refusent de se plier à de telles injonctions sont regardées comme des traîtresses, des complices !».

«Campagne de délations», «justice expéditive»: des hommes ont été «sanctionnés dans l'exercice de leur métier, contraints à la démission, alors qu'ils n'ont eu pour seul tort que d'avoir touché un genou, tenté de voler un baiser, parlé de choses intimes lors d'un dîner professionnel ou d'avoir envoyé des messages à connotation sexuelle à une femme chez qui l'attirance n'était pas réciproque», soutiennent-elles, évoquant une «vague purificatoire».

Au service des extrémistes

Pour ce collectif, «cette fièvre à envoyer les porcs à l'abattoir, loin d'aider les femmes à s'autonomiser, sert en réalité les intérêts des ennemis de la liberté sexuelle, des extrémistes religieux, des pires réactionnaires et de ceux qui estiment (...) que les femmes sont des êtres à part, des enfants à visage d'adulte, réclamant d'être protégées».

«En tant que femmes, nous ne nous reconnaissons pas dans ce féminisme qui, au-delà de la dénonciation des abus de pouvoir, prend le visage d'une haine des hommes et de la sexualité», poursuivent les signataires de ce texte, disant défendre «une liberté d'importuner, indispensable à la liberté sexuelle».

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sonia Sé le 09.01.2018 13:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Libres

    Bravo Mesdames ! En tant que femme je souscris entièrement à votre point de vue. Le viol est un crime , aucune discussion là dessus, mais nous sommes assez grandes et libres pour envoyer promener les gros lourds !!!

  • Capitaine Flamme le 09.01.2018 13:58 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin

    Enfin des paroles sensées...je pensais que nous étions de retour au McCartisme, mais non certaines ont eu le courage de s'exprimer clairement contre cette chasse aux sorciers. Bravo, la class Mme Denauve, comme d'hab.

  • Blue le 09.01.2018 13:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin

    MERCI!

Les derniers commentaires

  • Justine le 12.01.2018 10:55 Report dénoncer ce commentaire

    Tribune basée sur quoi ?

    Mme Deneuve et les signataires de cette tribune ont-elles des exemples concrets d'hommes ayant tout perdu "juste" pour UNE main au genou d'UNE femme par exemple ? Parce qu'il me semble que les cas médiatisés concernaient plutôt des agressions sexuelles et viols à grande échelle et sur de multiples femmes et de façon répétée plutôt

  • Homo erectus le 10.01.2018 19:17 Report dénoncer ce commentaire

    Les temps sont durs pour les hommes

    Une simple phrase de drague du genre: "bonjour, c'est à vous ces jolies jambes?" peut être interprétée très différemment selon les personnes. Certaines se sentiront flattée et esquisseront un sourire, d'autres resteront indifférentes, et certaines vont trouver cela lourd et crier au harcèlement. Je pense que le problème ne vient pas de la drague elle même, mais plutôt du type de personne à qui elle s'adresse. Mais je veux bien me remettre en question, suis-je un porc?

    • Julia le 11.01.2018 10:05 Report dénoncer ce commentaire

      @Homo erectus

      Oui oui, le problème, c'est toujours l'autre, on la connaît celle-là ! Sinon, éviter de "complimenter" les jambes de parfaites inconnues, ça vous parle ou pas ?

    • Femme le 12.01.2018 10:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Julia

      Bon ben on a compris que vous faites partie de la troisième catégorie!!

    • Julia le 12.01.2018 12:53 Report dénoncer ce commentaire

      @Femme

      Oui et alors ? Je ne me permettrai jamais de faire un "compliment" sur l'apparence d'un homme que je ne connais même pas ou sans qu'il y ait un contexte de séduction réciproque. Ca s'appelle l'éducation et le respect de l'autre, ne vous en déplaise. Ne me faites pas croire que vous n'avez jamais noté que les "compliments" sur l'apparence d'inconnu sont quasiment toujours dans le sens homme => femme et non le contraire !?!

    • Cedric le 12.01.2018 17:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Julia

      Bravo madame. vous venez de découvrir que tant chez les hommes que les femmes, les compliments sur l'apparence renforcent la polarité féminine et les compliments sur l accomplissent la polarité masculine!

  • Daniel le 10.01.2018 17:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Bravo Mme Deneuve, enfin quelquun dexpérience qui exprime son ras le bol, merci à vous.

  • En y réfléchissant... le 10.01.2018 16:05 Report dénoncer ce commentaire

    ... j'en arrive à la conclusion...

    Je devine que Mme Deneuve ne prend pas souvent les transports en commun (genre le métro à Paris)

    • Bob le 12.01.2018 11:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @En y réfléchissant...

      J'en conclu que vous faites des raccourcis intellectuels assez dramatiques. Je vois propose d'utiliser un outil de recherche nommé Google, d'y taper "Catherine Deneuve jeune", de regarder sa tronche et d'oser me répondre qu'à votre avis, elle n'a jamais attisé la convoitise des hommes et donc, jamais été sollicitée et partant de là, ne sait pas de quoi elle parle. Osez donc.

    • En y réfléchissant... le 12.01.2018 12:55 Report dénoncer ce commentaire

      @Bob

      Et en quoi le fait qu'elle ait attiré la convoitise des hommes dédouane qu'elle défende les hommes qui importunent (ou parle bien D'IMPORTUNER, vous connaissez le sens de ce mot) ? Si ça ne la dérange pas, soit, mais ce n'est pas à elle de décider pour toutes celles que ça dérange

    • Ninon le 12.01.2018 15:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @En y réfléchissant...

      Ce n'a rien à voir avec le métro . Il est ou le bon temps où on se faisait siffler par les maçons sur les chantiers ! Cela nous faisait sourire et c'était chouette! Les hommes ne vont plus oser faire de compliments à une femme ,quelle tristesse ! Bravo Mme Deneuve !

    • Josie le 15.01.2018 10:53 Report dénoncer ce commentaire

      @Ninon

      Je n'ai jamais trouvé ça "chouette" de se faire siffler par des ouvriers en passant à côté d'un chantier, et j'ai 68 ans ! Ca a toujours été un manque flagrant d'éducation à mes yeux (je ne suis pas un chien !)

  • Vincent le 10.01.2018 16:00 Report dénoncer ce commentaire

    Eh ben...

    Je pensais Madame Catherine Deneuve beaucoup plus intelligente et moins rétrograde que cela. Je me trompais manifestement

    • Femme le 12.01.2018 10:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Vincent

      Rétrograde??! Cest tout le contraire! Comme lexplique larticle, Mme Deneuve et les NOMBREUSES (fort heureusement!) co-signataires dénoncent une manière de faire extrémiste qui, elle, est exagérée et rétrograde!

    • Vincent le 12.01.2018 12:56 Report dénoncer ce commentaire

      @Femme

      100 signataires, nombreuses ?!? Versus les MILLIERS de dénonciations (y compris d'hommes, on l'oublie). Vous me faites bien rire !

    • Ninon le 12.01.2018 15:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Femme

      Exactement !

    • Mimi le 12.01.2018 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Vincent

      Cest où quon signe, je suis une femme