Mode

28 mars 2011 13:44; Act: 28.03.2011 13:46 Print

Des vêtements en poupées gonflables

Une artiste néerlandaise recycle des objets sexuels pour les transformer en imperméables assez particuliers...

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Sander Reijgers a reçu 50 poupées gonflables de la part d'un sponsor. Elle a transformé ces sex toys en veste de jogging et imperméables. Mais ce n'est pas par amour pour ces poupées que l'artiste néerlandaise a décidé de les recycler. C'est plus par dégoût: «Ces poupées sont tellement affreuses et vulgaires que j'ai voulu relever le défi de les changer en quelques chose de beau. C'est incompréhensible pour moi que des gens fassent l'amour avec ces objets. Ils sont moches et complètement inanimés. Peu importe la quantité d'air que vous insuffler dans ces poupées, vous ne pouvez pas leur insuffler la vie», explique Sander Reijgers sur son site internet.

L'inspiration pour ces vêtements, la Néerlandaise l'a trouvée en lisant La maladie de la mort de Marguerite Duras. «Le personnage principal du livre est incapable de ressentir des émotions. Il loue une femme dans l'espoir que de faire l'amour avec elle lui permettra de combler ce manque. J'ai décidé de faire exactement le contraire avec mon travail: j'enlève la dimension sexuelle de la poupée en la transformant en vêtement. De cette façon, la poupée peut ressentir la vraie vie en participant au quotidien des gens.»

Les vêtements ne sont pas commercialisés, il s'agit de pièces uniques. Et finalement, ce n'est pas plus mal. Il faudrait s'armer d'une sacrée dose de courage pour déambuler dans la rue avec des vagins, des bouches ouvertes ou des tétons à l'arrière de la tête, dans le cou, ou sous les aisselles...

(sim)