Art

09 février 2011 14:51; Act: 09.02.2011 14:51 Print

Et si William vous passait la bague au doigt?

Une artiste américaine a créé une installation où les visiteurs peuvent poser avec un prince en cire, bague incluse!

storybild

La bague de fiançailles est accrochée sur le bras de la statue. Le visiteur peut y glisser son doigt pour parfaire l'illusion. (Photo: Reuters)

Une faute?

Et si le prince William vous passait la bague au doigt? L'artiste américaine Jennifer Rubell propose à Londres une installation baptisée «fiançailles», où un William de cire pose, prêt à accueillir toute princesse en puissance.

La figurine grandeur nature, sculptée par Daniel Druet, pose avec la bague de fiançailles stratégiquement disposée sur sa manche, à l'endroit exact où sa fiancée Kate Middleton a posé la main, le 16 novembre 2010, lors de l'annonce des fiançailles.
Les princesses d'un jour pourront passer leur bras sous celui du prince de cire et glisser le doigt dans la célèbre bague de fiançailles. La bague, un gros saphir bleu serti de diamant, avait été donnée par le prince Charles, à la mère de William, Diana, en février 1981.

Du rhum pour porter un toast au couple royal

Jennifer Rubell, 40 ans, est une artiste new-yorkaise venue du monde de la gastronomie, puisqu'elle était critique culinaire pendant une dizaine d'années avant de se lancer dans des installations et performances interactives qui font souvent appel à la nourriture. L'artiste a expliqué qu'«être avec William a plus à voir avec une certaine sécurité qu'avec un désir sexuel. C'est l'équivalent féminin de gagner au loto».

L'exposition se tient au centre de Londres, à la Stephen Friedman Gallery, et le faux William sera visible de la rue, en vitrine.
Dans la même exposition, des tableaux offrent à boire aux visiteurs, avec leurs robinets dispensant rhum, gin ou encore porto, de façon à «porter un toast au couple heureux que vous formez avec le prince», selon l'artiste.

(afp)