Hot

15 août 2011 08:03; Act: 15.08.2011 09:39 Print

Expérience coquine dans un Love Hotel

par Marine Guillain - Tenté par un break sexuel en pleine journée? Des lieux spécialisés font la joie des amoureux. Jusqu'en Suisse romande.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«J’ai passé ces quelques heures nue. La liberté! Avec mon copain, on a fait l’amour trois fois. Et même sous la douche», a raconté une étudiante de 23 ans au «Glamour» de ce mois. Comme eux, de nombreux couples recherchent un peu d’intimité ou veulent simplement pimenter leur quotidien dans des love hotels. L’idée: permettre à la clientèle de louer une chambre en plein jour, pour quelques heures seulement.

Le concept vient du Japon où de vieux hôtels de passe sont devenus des lieux de plaisir pour les couples en goguette. Depuis janvier, des mesures légales visent à éradiquer totalement la prostitution de ces anciens lupanars. Le principe a essaimé, essentiellement en Amérique latine et même en Romandie.

Dans les métropoles fortunées, ces endroits permissifs sont de beaux établissements misant sur un design abouti et un accueil cinq étoiles. Dans un registre extrême, le Love Hotel à Paris, qui accessoirement est aussi un sex shop, propose une virée à la fois hard et marrante. «Le cadre, intimidant au début, incite ensuite à tous les écarts», dit un client satisfait. « Ici on loue les chambres pour un minimum de trois heures, explique le gérant. Cette mesure a pour but de décourager un homme de venir avec une prostituée.»

Dans la foulée du trend, le site Dayuse propose depuis fin 2010 une sélection de love hotels romantiques en Europe. En six mois, la plate-forme virtuelle est passée de trois à soixante réservations par jour. Une section «pas cher» vient d’ouvrir.

Découvrez plus de clichés de photographe américaine Misty Keasler ici.

Plus d'informations sur les Love Hotels:
Love Hotels, la débauche de technologies
Au Japon, un décret menace l'existence des Love Hotels


Chronique des Love Hotels


Chronique des love-hôtels au Japon - C. Merlhiot par

Bande annonce de «Love & other drugs»