Stylisme

11 mars 2011 11:29; Act: 11.03.2011 11:29 Print

Guest stars des marques

par Sandra Imsand, Paris - Dernière vedette recrutée par un logo culte: le fantasque styliste Jeremy Scott a réalisé trois montres pour Swatch. Un duo gagnant.

storybild

Jeremy Scott à Paris avec la présidente de Swatch, Arlette-Elsa Emch, (Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis quelques années, les marques ont compris comment donner un coup de frais à leurs créations: faire appel à une personnalité de renom. C’est le cas notamment de Swatch, qui s’est offert les services du styliste américain Jeremy Scott.

Quand il arrive dans une pièce, Scott ne passe pas inaperçu. Pour le lancement de sa collaboration avec la marque horlogère suisse, le styliste n’a pas fait mentir sa réputation, arborant une tenue multicolore. Ses montres sont tout aussi excentriques que le personnage, dotées d’ailes, d’un cadre baroque ou transformées en éclair. Des modèles qui plaisent tellement qu’ils sont déjà en rupture de stock en Asie. Jeremy Scott n’en est pas à son coup d’essai en matière de collaboration. Il a notamment travaillé pour Adidas.
Entretien avec le styliste chouchou des stars, que Karl Lagerfeld lui-même consi­dère comme son digne successeur.

Jeremy Scott, comment s’est déroulée cette rencontre avec Swatch?

Nous avons pris contact il y a une année. Les idées me sont venues très vite. Les ailes sont symboliques de mon travail. Elles accompagnent mes créations depuis le début. Le cadre fait référence au mouvement ba­roque. J’avais déjà utilisé cette idée pour une robe que j’ai dessinée. L’éclair, lui, fait très bédé, un univers que j’affectionne beaucoup.

Vous a-t-on expressément
demandé d’en dessiner trois?


 Oui. J’avais des idées pour des dizaines de modèles!

 Quelle est votre relation avec l’univers de l’horlogerie?

La notion d’être à l’heure me suis depuis ma plus tendre enfance. Ma mère m’a toujours fait porter une montre! Depuis mes débuts, j’ai voulu dessiner mes propres modèles, mais quand on m’a proposé la collaboration avec Swatch, je n’ai pas réfléchi. Si je peux créer ma montre, autant le faire avec les meilleurs. J’ai eu l’occasion de collaborer avec des icônes vivantes, comme Madonna, et maintenant j’ai la chance de voir mon nom associé avec un objet icône.

Jeremy Scott for Swatch
70 fr. la montre. Déjà disponible.


Des lèvres couleur Gaga

La reine des charts se mue en diva de la prévention contre le sida. Lady Gaga a collaboré avec la marque de cosmétiques MAC pour définir une nouvelle couleur de rouge à lèvres et de gloss. L’intégralité des ventes est reversée pour la lutte contre le VIH. C’est la deuxième année consécutive que Lady Gaga et MAC collaborent sur la campagne Viva Glam. Cette fois, la chanteuse s’est également impliquée à travers des spots hebdomadaires et un site internet. Ce dernier a pour but de lancer un mouvement viral mondial le 17 mars prochain.

Un Kate Moss en bandoulière

Le mannequin vient de sortir sa deuxième collection de sacs à main pour la marque Longchamp, «Far­away». Ces modèles sont déjà annoncés comme des incontour­nables pour cet été. Il faut dire que tout ce que touche Kate Moss se transforme en or. L’Anglaise signe par exemple depuis plusieurs années une collection pour la chaîne de vêtements Topshop. Ses modèles, qui créent souvent l’événement, sont régulièrement épuisés après quelques jours déjà.

La fille Marley dans une forme olympique

La marque Puma a choisi Cedella Marley pour dessiner les tenues officielles de l’équipe olympique de Jamaïque pour les Jeux olympiques de 2012, à Londres. La fille aînée du chanteur Bob Marley, qui a lancé sa propre marque de vêtements, Catch A Fire, en 2001, sera également en charge de créer les tenues de piste de l’équipe d’athlétisme emmenée par Usain Bolt. Avec Cedella, Puma frappe un grand coup en associant sa marque avec un nom emblématique du pays.

Cette sensation s’appelle Karl

En 2011, Coca-Cola fête ses 125 ans d’existence. Pour célébrer cet anniversaire, la marque de soda ouvrira un espace à Paris. De plus, la ­firme américaine a fait appel au styliste Karl Lagerfeld pour dessiner trois bouteilles qui seront assurément des collectors. L’Allemand, directeur artistique de la maison Chanel depuis 1983, avait déjà prêté sa silhouette pour la version light du soda l’an dernier (ci-contre). Le design des nouvelles bouteilles de Lagerfeld sera dévoilé au moment de leur mise en vente au mois d’avril. Les bouteilles de boissons semblent être des supports propices aux collaborations, puisque l’eau minérale Evian fait appel chaque année à une personnalité qui relooke ses flacons à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Elle n’a pas de poil dans la main

La chanteuse californienne Katy Perry et son univers pop rose bonbon sont une vraie mine d’or pour les marques. Après sa collection paillettes girly pour la marque de vernis à ongles Opi, Katy Perry s’associe avec ghd. La firme capillaire australienne a travaillé avec l’artiste pour mettre au point une gamme de produits pour cheveux et des coiffures qui correspondent à la belle brune. Et pour mettre en valeur ces nouveautés, ghd a fait appel au photographe David LaChapelle, rien que ça! Un jackpot assuré.