Santé des bébés

08 décembre 2011 07:00; Act: 08.12.2011 15:01 Print

Joujoux sous le microscope

par Caroline Stevens et Caroline Goldschmid - Une enquête conclut que certains articles pour les tout-petits, dont la fameuse girafe Sophie, contiendraient des substances toxiques.

Voir le diaporama en grand »
La fameuse girafe en caoutchouc Sophie fête ses 50 ans cette année. Un anniversaire entaché par les résultats des tests effectués par une association de consommateurs: elle diffuserait des substances cancérigènes. Petit, mais fonceur, ce coureur a de l'allure. Exempt de tout solvant, il est fabriqué en bois écologique (FSC). Conception spécialement étudiée pour les tout-petits. Magasins Franz Weber, marque Pintoys, 9 fr. 95 (autres modèles disponibles). Cette sympathique petite vache est aussi sage que douce. Conçue dans un matériau non allergène, elle est idéale pour les câlins et se lave à 60 degrés. Disponible en pharmacie, 14 fr. 95 (prix indicatif). Avec «Mon premier jeu de parcours», les gamins dès 2 ans apprennent à jouer ensemble, et non pas l'un contre l'autre. Ce jeu de coopération est fabriqué à base de matériaux sans danger. Magasin Nature & Découvertes, pl. Pépinet 3, Lausanne, et Centre Balexert, Genève. Prix: 26 fr. 90. www.natureetdecouvertes.com Particulièrement stable, ce mouton à bascule peut être chevauché sans crainte à partir de 12 mois. Lavable en machine, la peluche se détache aisément pour accompagner bébé dans ses rêves. Disponible dans les magasins Nature et Découvertes. Prix: 134 fr. 90. Ce xylophone en bois d'érable du label educo convient aux 12 mois et plus. La peinture est à l'eau, l'encre à base de soja et le carton recyclé. Ne contient ni colle ni formaldéhyde. Disponible dans les magasins Manor. Prix: 49 fr. 90. Les peluches de la collection Natur ont été fabriquées dans le respect de l'environnement et sont composées de coton velours uniquement. Disponibles en plusieurs tailles et modèles (ici, ourson), les petits peuvent les cajoler dès la naissance. Disponibles dans les magasins Manor. Prix: dès 14 fr. 90 (en photo, 22 fr.90).

Une faute?

Sophie, la mythique girafe créée en France en 1961, est accusée d’intoxiquer les nourrissons. Révélée en novembre dernier par l’association française de consommateurs Que choisir, la nouvelle a fait l’effet d’une bombe.

Le jouet diffuserait des substances cancérigènes (nitrosamines) au contact de la salive des tout-petits. A la suite de ­cette découverte, la société Vulli, qui produit l’article, a annoncé que des modifications seraient rapidement apportées dans sa fabrication.

En Suisse, la girafe est toujours en vente libre dans les grandes surfaces et les pharmacies. Contacté hier, l’Office fédéral de la santé publique avoue ne pas s’être encore penché sur l’affaire.

Selon sa porte-parole, Eva van Beek, le taux de nitrosamines que libère le jouet n’est pour le moment pas réglementé dans notre pays, contrairement à ce qui se passe dans le reste de l’Union européenne. «L’ordonnance sur la sécurité des jouets est en ce moment en révision. La Suisse va suivre les directives de l’UE dès l’année prochaine», a-t-elle précisé.

A ­l’heure actuelle, l’Allemagne semble être le seul pays à avoir tranché la question. En réponse à l’inquiétude grandissante de nombreux consommateurs, elle a choisi d’imposer des règles plus drastiques en la ­matière.

Face au flou artistique qui règne dans cette affaire, faire d’autres choix s’avère judicieux; quelques-uns – garantis sans nitrosamines– sont présentés dans le diaporama ci-dessus.