Fashion Week

09 mars 2011 16:13; Act: 09.03.2011 16:45 Print

Kate Moss a défilé clope au bec

par Stéphanie Billeter - Défilé groom soubrette pour Vuitton qui a accueilli Kate Moss en femme fatale. Retour sur les collections Vuitton, mais aussi McQueen, Chanel et Hermès.

Voir le diaporama en grand »
Kate Moss a fermé le défilé Vuitton du mercredi 9 mars, une clope à la main... ...et au bec. Influence Mad Men, que le directeur artistique de Vuitton, Marc Jacobs, avait imposé lors de son précédent défilé Kate Moss mène la troupe... ...dont les mannequins sortaient une à une d'ascenseurs dans une très belle mise en scène. estampillés Vuitton, n'est-il pas? Vuitton Vuitton Vuitton Vuitton Vuitton Vuitton Vuitton Vuitton Vuitton Vuitton Vuitton Vuitton Vuitton Vuitton Vuitton Vuitton Marc Jacobs sort aussi de son ascenseur pour saluer. La styliste Sarah Burton a présenté mardi 8 sa deuxième collection Alexander McQueen après le décès du styliste anglais... ...et les rumeurs sur le fait qu'elle réaliserait la robe de mariée de Kate Middleton n'ont pu qu'augmenter à la vue des modèles présentés Alexander McQueen Alexander McQueen Alexander McQueen Alexander McQueen Alexander McQueen Alexander McQueen Alexander McQueen Le styliste Christophe Lemaire, venu de Lacoste, a présenté mardi 8 sa toute première collection pour Hermès... ...le résultat est sage et très respectueux de la marque... ...difficile de s'imposer après Jean Paul Gaultier. Hermès Hermès Hermès Hermès, en orange, forcément Hermès Hermès Hermès Hermès Hermès Hermès Hermès Hermès Hermès Hermès Hermès Karl Lagerfeld a fait souffler un vent sibérien avec sa collection hivernale grise pour Chanel Chanel Chanel Chanel Chanel Chanel Chanel Chanel Chanel Chanel Nommé remplaçant de John Galliano chez Dior, l'italien Riccardo Tisci a présenté pour Givenchy une collection sans grande inspiration. Givenchy Givenchy Givenchy Givenchy Givenchy Givenchy Givenchy

Une faute?

Selon la vision des stylistes et leurs modèles vus ces deux derniers jours lors de la Fashion Week de Paris, l'hiver prochain aura tout intérêt à être bien froid. Fourrure, superposition de manteaux, grandes capuches où peuvent encore se loger deux ou trois bonnets, on s'emmitoufle et on attend le blizzard.

Chez Chanel, Karl Lagerfeld a présenté une collection automne hiver teintée de gris, rehaussée par ci par là de touches de rouge.

Transfuge de Lacoste, Christophe Lemaire a (enfin) présenté sa première collection pour Chanel. Premier constat, il est difficile de succéder à Jean Paul Gaultier dont le dernier défilé Hermès reste dans les mémoires. Lemaire a respecté les codes de la marques (l'équitation, l'orange et le fameux carré). On attend la suite.

La surprise est venue mercredi avec le défilé Vuitton et sa mise en scène années 30. Les mannequins sortaient une par une d'ascenseurs dignes de vieux hôtels de légende sur une musique envoûtante de Philip Glass. Sublime ambiance suranné, renforcée par les modèles créés par Marc Jacobs, inspiré d'une part par l'univers des groom et des soubrettes, de l'autre par les défilés militaires. Chic, strict, nostalgique.