Société

03 novembre 2010 17:29; Act: 04.11.2010 10:07 Print

L’automne brise les ménages

par Caroline Goldschmid - Les stars divorcent à la chaîne ces jours. Normal, c’est la saison: on veut régler les problèmes avant la fin de l’année.

storybild

Christina Aguilera a demandé le divorce à Jordan Bratman en octobre dernier après cinq ans de mariage. (Photo: AFP)

Une faute?

Il y a eu la chanteuse Cheryl Cole, puis le golfeur infidèle Tiger Woods. Mais depuis octobre dernier, c’est carrément le boom des divorces:
la chanteuse Christina Aguilera, Courteney Cox («Dirt»), Alex Kingston («Urgences») et Charlie Sheen («Mon oncle Charlie») ont annoncé leur intention de mettre un terme à leur union.

L’automne est en effet la période de l’année durant laquelle les avocats reçoivent le plus grand nombre de requêtes en divorce. «L’été, les gens ont autre chose à faire et l’automne venu, on a envie de régler les problèmes avant la fin de l’année», constate Sandra Genier Müller, avocate à Lausanne. Beaucoup de demandes sont également déposées en début d’année, au moment des bonnes résolutions.

Sondage
Comment vivez-vous votre divorce?
14 %
29 %
57 %
14 participants

Alors qu’aux Etats-Unis, de nouvelles façons de vivre une séparation se profilent (lire plus bas), en Suisse, les changements se remarquent au chapitre des démarches. «Les couples qui divorcent sont de plus en plus jeunes – la plupart sont âgés de 25 à 30 ans – et le font après seulement un à trois ans de mariage, révèle l’avocate lausannoise. Le nombre de requêtes communes avec accord complet que nous recevons va grandissant. Et la mode est à la procédure par internet, même si ce n’est pas une bonne idée, puisque les présidents des tribunaux déplorent souvent des données manquantes.»


«On perd ses illusions»

Pas moins de 19'321 divorces ont été enregistrés l’an dernier en Suisse. Selon l’Office fédéral de la statistique, 48 couples sur 100 sont voués à l’échec, si le comportement actuel ne change pas dans le futur. Les Romands se situent au-dessus de cette moyenne nationale. Les raisons qui poussent à la séparation? Selon un avocat de la Riviera, la source majeure vient des enfants. «Le divorce survient après le deuxième. On perd ses illusions, on est moins lié par les engagements que l’on a pris et on n’est plus d’accord de subir les mauvais moments.»


Le divorce est facilité

Si le nombre de divorces augmente, c’est aussi parce que la loi le facilite depuis quelques années. Il n’est en effet plus obligatoire de prouver que le conjoint a fauté pour justifier la désunion, ni d’attendre le délai des deux mois de réflexion. Dans le cas où les deux parties sont d’accord de faire la démarche, une requête commune (il faut rédiger ensemble une convention qui précise tous les termes des accords communs) permet de faire appel à un seul avocat. Cela peut alors ne prendre que 3 à 4 mois jusqu’à la prononciation du divorce pour un coût de 2000 fr. environ. Si la demande est unilatérale (un des deux conjoints ne veut pas divorcer), un délai de deux ans d’attente est imposé.


Métiers à risque

Il y a une quinzaine de professions qui présentent un risque élevé de divorce, selon une recherche conduite au sein de l’Université de Radford, en Virginie. Domestique, femme de ménage, serveuse et serveur, opérateur(-trice) téléphonique, masseur, barman et danseur figurent sur la liste des occupations qui portent le plus souvent un coup fatal au mariage.


Les éternels séparés et les divorcés qui vivent ensemble

Aux Etats-Unis, deux tendances ont récemment fait surface: les couples qui se séparent mais qui ne divorcent jamais et ceux qui franchissent le pas mais restent en ménage. Paru dans le «New York Times», l’article «The Un-Divorced» (les non-divorcés) explique les raisons qui poussent les couples à ne pas divorcer. Non seulement ils s’entendent mieux une fois séparés, mais ils continuent à bénéficier des avantages financiers en matière d’assurances maladies et sociales. Ils évitent en outre les frais et dommages qu’engendrerait un divorce, comme la pension alimentaire ou la perte d’un bien immobilier. Souvent, le désir de divorcer disparaît avec les années.

Les commentaires les plus populaires

  • Souris le 04.11.2010 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    couleur d'automne

    la saison des feuilles mortes, des amours déçus...le temps devient gris et le désir s'enfuit!

Les derniers commentaires

  • Souris le 04.11.2010 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    couleur d'automne

    la saison des feuilles mortes, des amours déçus...le temps devient gris et le désir s'enfuit!