Union européenne

03 juillet 2018 12:48; Act: 04.07.2018 22:11 Print

La choucroute d'Alsace a son label de protection

L'Union européenne a officialisé mardi matin l'enregistrement de la dénomination «choucroute d'Alsace» en Indication géographique protégée.

storybild

L'Alsace cultive le chou depuis le Moyen-Age. Le label «Choucroute d'Alsace» est désormais réservé aux producteurs locaux. (Photo: Wikimedia Commons)

Une faute?

La choucroute d'Alsace a obtenu mardi le label d'Indication géographique protégée, récompense pour le savoir-faire traditionnel de la région qui cultive le chou depuis le Moyen-Age, a annoncé mardi la Commission européenne.

Le label «Choucroute d'Alsace» est désormais réservé aux producteurs locaux, qui suivent un cahier des charges précis pour la préparation du chou en choucroute, servie crue ou cuite.

Le légume fermenté et salé a dépassé les frontières de l'Alsace et gagné en popularité dès le 19e siècle lorsque la choucroute a commencé à être servie dans les brasseries parisiennes accompagnée de charcuterie («choucroute garnie»), expliquent l'Association pour la Valorisation de la Choucroute d'Alsace (AVCA) et Alsace Qualité dans un communiqué publié mardi également.

«La choucroute est associée à l'Alsace depuis longtemps comme en témoigne par exemple l'étymologie et l'origine du terme choucroute en français, proche du terme alsacien Sürkrüt (sür: qui signifie aigre et krüt: chou)», note de son côté la Commission.

Cette préparation typique remonte au Moyen-Age, lorsque la fermentation naturelle permettait de conserver le chou plus longtemps. «De nombreux villages organisent chaque automne leurs fêtes de la Choucroute d'Alsace », rappelle la Commission. Selon l'AVCA et Alsace Qualité, l'Alsace produit 70% de la choucroute consommée en France, et 20% du marché européen, soit «l'équivalent d'environ 25 à 28.000 tonnes de choucroute».

«La choucroute produite en Alsace est fabriquée à base de chou cultivé en Alsace, et continue à respecter les techniques artisanales transmises de génération en génération», soulignent les deux associations.

«Pour nous c'est un grand jour. C'est la reconnaissance de notre savoir-faire et d'un travail qui se transmet de génération en génération en Alsace», a réagi auprès de l'AFP Laurent Heitz, président du syndicat des producteurs de choux à choucroute d'Alsace, saluant le travail entamé «depuis 20 ans» par les producteurs.

«C'est très important pour nous, car cela va permettre une segmentation du marché européen, il y aura la choucroute d'Alsace en IGP et les autres: c'est très positif pour la valorisation de notre produit», a-t-il ajouté. «Et pour le consommateur, pouvoir acheter une choucroute dont on sait qu'elle a été produite en Alsace de A à Z, en respectant des cahiers des charges stricts, tant au niveau de la production que de la transformation, c'est également positif», s'est-il encore félicité.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • sa spécialité le 03.07.2018 14:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À chacun

    Jai mangé la meilleure choucroute du monde à Strasbourg.. mais la nôtre est quand même pas mal!!

  • Louis le 03.07.2018 13:24 Report dénoncer ce commentaire

    Bénichon !

    Rien ne vaut la choucroute de Grand-Maman mais elle n'est plus là.. alors on ira en Alsace !

  • lolita le 03.07.2018 15:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    très bien

    Ah l'Alsace ! gens merveilleux, plats goutus et région magnifique ! What else ?!

Les derniers commentaires

  • lifestyle le 09.07.2018 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    grosse surprise sur le gril

    Cervelle plutôt qu'entrecôte, rognons plutôt que côtelette: les abats sont les stars du barbecue suisse. Allez, la viande calcinée est moins cancérigène que celle de la vache folle. Après nos tripes milanaises "sponsorisées" et lavées à l'eau de Javel, notre boucher du village vous la cervelle de mouton grillée au BBQ.

  • Moi nenveux le 03.07.2018 23:01 Report dénoncer ce commentaire

    Chou croûte ...

    Au fromage !?

  • PéteurMasqué le 03.07.2018 20:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Subtil

    Ah bon - je vais péter plus tranquille maintenant

  • Druide Bourré le 03.07.2018 18:55 Report dénoncer ce commentaire

    IGP Indigeste, Gastro, Programmée.

    la meilleure c' est celle de la migros e de la coop, fabrication suisse, caoutchouteuse à souhait, avec des saucisses qui couinent sous la dent et le lard chewing-gum et c' est sans compter le saucisson gras et juteux et l' odeur indescriptible qui traine à la cuisine une fois préparée.

  • Bob Marley le 03.07.2018 16:59 Report dénoncer ce commentaire

    Paradis

    La capital de la choucroute... Y'as des champs de canna qui poussent naturellement la bas il parait...