Santé

10 octobre 2018 19:18; Act: 10.10.2018 19:27 Print

La meilleure manière pour accoucher

Mieux vaut pousser tôt au premier accouchement, selon une étude menée aux Etats-Unis.

storybild

(Photo: AFP/Archive/photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Pour les femmes enceintes pour la première fois, pousser dès que le col de l'utérus est complètement dilaté semble poser moins de risque que d'attendre que le bébé commence à descendre naturellement. C'est la conclusion d'une expérience menée sur 2400 femmes aux Etats-Unis.

Plusieurs études avaient produit par le passé des résultats mitigés ou contradictoires sur les deux techniques habituellement employées dans les maternités aux Etats-Unis, pour les femmes ayant reçu une péridurale ou un autre anesthésiant: pousser immédiatement, ou attendre environ une heure afin d'encourager une naissance spontanée, dont certains docteurs pensent qu'elle réduit le recours aux césariennes ou au forceps.

De mai 2014 à décembre 2017, une expérience a été menée dans six hôpitaux américains afin de déterminer quelle méthode était la plus sûre pour la mère et pour le bébé.

Au moment d'accoucher, les sages-femmes ont recommandé à la moitié des femmes de pousser immédiatement, tandis qu'elles recommandaient à l'autre moitié d'attendre une heure avant de commencer à pousser, la répartition se faisant aléatoirement.

Pas plus de césariennes

La conclusion a été publiée dans la revue de l'Association médicale américaine JAMA: pousser immédiatement réduit le risque de complications chez la mère, en l'occurrence le risque d'infection et d'hémorragie, même si le risque de déchirure importante du périnée est plus important. Et pousser tout de suite ne provoque pas plus de césariennes.

La durée de la seconde phase de l'accouchement était plus courte d'une demi-heure dans le groupe des femmes qui poussaient dès que leur col de l'utérus était dilaté. Quant aux nouveaux-nés, les risques d'infections étaient plus élevés quand les mamans attendaient avant de pousser. In fine, l'expérience penche donc du côté de l'immédiateté.

«Notre étude montre que les femmes qui accouchent pour la première fois doivent commencer à pousser dès qu'elles sont complètement dilatées», a dit Alison Cahill, obstétricienne à l'hôpital de l'université Washington de St. Louis, à la radio NPR.

L'étude n'est pas généralisable à toutes les femmes, car elle ne couvrait que celles qui accouchaient pour la première fois, avec des grossesses normales, à plus de 37 semaines. Mais elle devrait contribuer à changer les pratiques des maternités aux Etats-Unis.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Lola le 10.10.2018 19:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Accoucher pour les nuls - le livre...

    Et éventuellement laisser la maman gérer un peu son accouchement? Parce que bon c est pas comme si accoucher se faisait pas depuis un certain temps...

  • Une valaisanne le 10.10.2018 20:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    blablabla

    Tant qu'on a pas vécu un accouchement merci de laisser les mères parler pour elles messieurs les scientifiques....ABE

  • Marion le 10.10.2018 19:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au naturel à l'hôpital

    Il est bien de préciser que cette étude n'inclut que les femmes ayant une péridurale ou autre anesthésie... Précisions que les accouchements les plus proches du naturel sont les plus sûrs (avec tous les filets de sécurité à proximité c'est encore mieux)! ABE

Les derniers commentaires

  • caroline le 12.10.2018 00:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un peu d'humanité svp

    Une femme sur trois sort traumatisée de son accouchement, certaines comme moi on même des tspt!... plutôt que de trouver des moyens de libérer la chambre plus vite, il faudrait faire des études sur comment rendre l'accouchement moins traumatisant pour la mère... J'ai des pistes pour vous : Arrêter de la rabaisser ou de la traiter juste comme fente poilue, la tenir au courant de ce qu'il se passe, lui demander de temps en temps son avis ou ce qu'elle ressent, éviter de la laisser tourner de l'oeil de douleurs, ne pas oublier les antidouleurs, etc...

  • tata flingueuse le 11.10.2018 13:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    trop medicaliser

    ici 2 accouchement sans peridurale..c etait mon choix et je regrette pas du tout quand je vois tout les effets secondaire de cette saloperie! je m y suis préparée et franchement c etait pas la mort... marcher durant le travail et respirer profondément pour se detendre..sa aide et accelere le travail..plutot que de rester coucher sur un lit! en plus apres je pouvais direct me deplacer tranquille.. faudrai peut etre revenir un peu au source

    • Sarasvati le 11.10.2018 22:34 Report dénoncer ce commentaire

      à chacun son truc

      Je pense que pour chaque femme cest differant «la meilleure» manière pour accoucher. En plus cela peut changer dun accouchement à lautre pour la femme. Moi jai préférée davoir des accouchements à domicil et jen étais ravis.

    • tata réaliste le 12.10.2018 00:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @tata flingueuse

      ah oui, c'est sûr que c'est un choix d'avoir un accouchement de 36heures et pi on fait exprès de mettre de la glue aux épines pour pas que le bébé descende et qu'on puisse se faire ouvrir le bide. C'est tellement agréable de se remettre d'une césarienne !!!

    • tata flingueuse le 12.10.2018 21:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @tata réaliste

      dsl pour toi, si c est ton cas. .mais mon oremier acc. c etait de 3h et l autre de 12h.. la cesarienne c est une autre histoire..

  • Julia le 11.10.2018 08:49 Report dénoncer ce commentaire

    malheureusement

    A quand des études sur les accouchements physiologiques ? c'est vraiment dingue... et pour toutes les mamans qui disent que les Dr ont sauvé la vie de leur bébé pour cause de détresse foetale, il faut bien se renseigner... la majorité des détresse foetales sont engendrées par une surmédicalisation de l'accouchement (injection d'ocytocine, péridurale, position sur le dos dans un lit, environnement défavorable au lacher prise, etc.). Je pense qu'il serait vraiment temps de remettre les pendules à l'heure concernant la physiologie de la grossesse et de l'accouchement. On s'est vraiment perdues...

  • kikia le 11.10.2018 07:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les autres femelles

    du monde animal ne poussent pas, il n'y a que les femmes qui le font parce qu'on le leur demande, afin que ça aille plus vite et qu'elle libèrent la place en salle de travail... Il fut un temps où on pratiquait systématiquement sur elles l'épisiotomie, geste barbare en soi, sans anesthésie, pratiqué sans préavis pendant une contraction, (je parle des années 60, 70, 80...) pour accélérer encore l'accouchement...

  • 380V le 11.10.2018 02:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop pollution

    Avoir un enfant c'est détruire la planète.

    • J. G. le 11.10.2018 06:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @380V

      Haha mdr quelle pollution quand t as mère t'as mis au monde !!!! Je l'as ressent d'ici... Ce qui faut pas entendre, attention à l'égoïsme, je parie que t'es enfant unique...

    • Valcalde le 11.10.2018 08:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @J. G.

      Non il fait juste référence, avec humour, à un autre article paru cette semaine.