21 juillet 2008 22:44; Act: 21.07.2008 20:38 Print

Le lit-ascenseur passe ses journées au plafond

Un astucieux système de lit escamotable permet de gagner une pièce.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Pour ceux qui vivent en studio, l’atelier parisien Decadrages a créé Bedup. «Ce lit escamotable ne fait pas seulement gagner des mètres carrés, il permet de dégager une pièce supplémentaire», confie Emmanuel Liebermann, directeur des ventes.

Le plateau de ce lit-ascenseur, haut de 35 cm, coulisse le long de la paroi. Une fois relevé et fixé au plafond, il libère la surface occupée traditionnellement par le lit. La pièce peut alors se transformer de jour en bureau et de nuit en chambre à coucher. Relevé, le Bedup peut aussi servir de plafonnier grâce à des lampes halogènes placées sous le sommier.

«Dans les grandes villes où les loyers sont très élevés, ce système peut faire la différence», ajoute Emmanuel Liebermann. Ce lit a séduit les Français, mais aussi les Suisses – à Lausanne et à Genève –, et les Belges. Des hôtels l’ont aussi adopté. Le système manuel à contrepoids facilite la manipulation. Il évite aussi les désagréments d’un moteur: bruit, pannes, coûts, vibrations.

«En cinq ans, le système n’a pas enregistré d’accidents», affirme Emmanuel Liebermann. La structure du Bedup peut supporter une tonne. Mais l’ensemble ne nécessite pas de mur porteur. Il peut se placer le long d’une cloison. Premier prix: 2880 euros (4667 fr.). Le prix moyen, montage compris, s’élève à 3700 euros (6000 fr.). Comptez une journée pour l’installer.

Giuseppe Melillo


Vos devez installer une version plus récente d'Adobe Flash Player ici : Flash herunterladen