Pully

04 juillet 2019 16:55; Act: 04.07.2019 17:51 Print

Léman: la plate-forme LéXPLORE opérationnelle

Grâce à cet instrument installé au large de Pully, les chercheurs suisses et français veulement mieux comprendre ce qui se passe dans le lac.

Natacha Tofield Pasche, est la gestionnaire du projet LéXPLORE.
Une faute?

La plate-forme scientifique «LéXPLORE» installée sur le lac Léman au large de Pully (VD) est désormais opérationnelle. Avec à son bord, une multitude de sondes et de détecteurs.

Grâce à cet instrument, les chercheurs de l'Institut fédéral des sciences et technologie de l'eau Eawag, de l'EPFL, des universités de Lausanne et Genève ainsi que de l'INRA de Thonon-les-Bains (F) entendent mieux comprendre ce qui se passe dans le Léman, de même que les interactions entre l'eau et l'atmosphère.

Cette plate-forme - la station de recherche flottante la plus moderne du monde aménagée sur un lac - est installée jusqu'en 2026 à 570 mètres au large de Pully. Elle est dotée d'une cabine fermée faisant office de laboratoire. A cet endroit, le lac a une profondeur de 110 mètres.

La structure de 100 m2 est entourée de neuf bouées principales placées à 70 mètres de distance pour signaler une interdiction de navigation. Au cours des derniers mois, divers instruments de mesure et des dizaines de détecteurs y ont été installés, a indiqué à Keystone-ATS Natacha Tofield-Pasche, adjointe du directeur du Centre de limnologie de l'EPFL.

Entre autres, les chercheurs y disposent d'une station météorologique qui enregistre tous les jours les températures et les vents, de même que la pression, l'humidité, les radiations et les précipitations, notamment.

Des détecteurs relèvent dans l'eau la vitesse des courants ainsi que la lumière, la température, les turbulences, l'oxygène, le dioxyde de carbone, différents groupes d'algues et toutes sortes de substances naturelles et artificielles.

Outre des instruments de base qui fourniront des données aux scientifiques et à la population, la plate-forme héberge déjà treize projets de recherche spécifiques. «Il y a beaucoup d'intérêt de la part des chercheurs pour ce nouvel instrument», conclut la chercheuse.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean Risdeja le 04.07.2019 20:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    petit investissement

    Et bien plus utile pour la recherche que les dizaines de milliards qui seront engloutis pour aller sur la planète morte Mars !

  • Dandinette le 04.07.2019 22:00 Report dénoncer ce commentaire

    Etudes pour occuper

    Pourquoi des chercheurs? Le général De gaule disait: des chercheurs ,j'en trouve, mais des trouveurs j'en cherche...

  • Archimad le 06.07.2019 17:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Complément de plage estivale

    Cela va faire un but de natation pour tous les gamins de Pully et leurs facéties vont perturber toutes les mesures. Était-ce le bon endroit pour amarrer ce coûteux bidon de Science?

Les derniers commentaires

  • Archimad le 06.07.2019 17:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Complément de plage estivale

    Cela va faire un but de natation pour tous les gamins de Pully et leurs facéties vont perturber toutes les mesures. Était-ce le bon endroit pour amarrer ce coûteux bidon de Science?

  • mfit le 06.07.2019 13:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sous surveillance ?

    En espérant que l'incivilité grandissante du peuple Suisse dû à une trop grande ouverture de frontière envers certain pays, n'attire pas des malandrins, curieux irrespectueux, ou tout simplement jeune qui se lanceront des défis.

  • Jean Aimallozieu le 05.07.2019 23:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La plus moche du monde

    Pourquoi la plateforme la plus moderne du monde est la plus moche du monde? De la part de l'EPFL qui forme aussi des architectes de haut vol c'est un beau ratage

  • ..... le 05.07.2019 15:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hi han

    Si, sur cette terre il n'y avait pas que des stars et starlettes qui veulent faire parler d'eux, on serait vraiment tranquilles.

    • Aux..... le 06.07.2019 08:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @.....

      Pourquoi... Vous arrivez à comprendre les faits et gestes des starlettes ? Contrairement à ceux des étudiants, chercheurs scientifiques universitaires ? Rassurez-vous, vous n'êtes pas le seul, ne serait-ce que sur ce forum.

  • Juste LeBlanc le 05.07.2019 13:37 Report dénoncer ce commentaire

    Vraiment nécessaire?

    Je ne suis pas scientifique mais je peux comprendre que cela soit nécessaire pour des recherches. Néanmoins, ils auraient pu mettre ça au milieu du lac, un peu moins moche qu'au large de Pully parce que franchement, quand je me dis que ce "truc" sera au large de Pully pendant les 10 ou 15 prochaines années, ça fait vraiment moche et le mot est faible.

    • Un pigeon le 06.07.2019 14:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Juste LeBlanc

      Mai n'oubliez pas que Pully se moque de ces cytoiens et de l'environnement. la dernière astuce du gaspillage de l'énergie c'est de déplacer les automobilistes qui avaient une place de parc devant chez avec une autorisation "payante bien sûr" de leur faire parcourir un kilomètre supplémentaire pour se parquer dans des endroits inaccessible.