Genève

03 octobre 2013 16:10; Act: 03.10.2013 16:34 Print

Les fondus de chocolat arrivent au bout du lac

par Emmanuel Coissy - Le troisième Salon des chocolatiers dévoilera les nouveautés d’artisans locaux, dans une ambiance festive.

storybild

Le chocolat sous toutes ses formes et pour tous les goûts. (Photo: AFP)

Une faute?

Manger des douceurs cacaotées sans craindre de perdre la ligne, c’est possible. Garanti sans beurre ni crème, le ­chocolat à l’eau de la maison genevoise Micheli est là pour le prouver. L’artisan fait partie des vingt-cinq exposants regroupés pour la nouvelle édition d’un rendez-vous très populaire.

L’an passé, 5500 personnes s’étaient pressées au Bâtiment des forces motrices. Six mille sont attendues ce week-end en raison de la pluie annoncée. Comme il faut parfois jouer des coudes pour accéder aux stands, mieux vaut venir à l’ouverture. Faute de place, le Salon des chocolatiers songe d’ailleurs à migrer en divers lieux de la ville, mais sans pour autant perdre son âme. Les dégustations sont proposées par les artisans. Par rapport à 2012, près de 50% sont des nouveaux venus, l’objectif des organisateurs étant d’instaurer un roulement. Les maîtres du cacao proviennent majoritairement de Suisse romande mais aussi de France.

En marge des joies du palais, des conférences porteront notamment sur le chocolat et les plaisirs féminins ou encore les accords entre ce délice et le vin. Par ailleurs, une intervention portera sur la traçabilité du produit et l’origine des fèves, dont les consommateurs sont soucieux... Les gourmands sont des gens bien ­raisonnables!