Relations

15 juin 2012 15:42; Act: 15.06.2012 16:03 Print

Les jeunes gèrent leur couple comme une PME

Un sondage révèle que 58% des 18 à 24 ans administrent leur vie sentimentale comme leur carrière. Retour sur investissement et promotion feront-ils bientôt partie du vocabulaire amoureux?

storybild

Entre «La Boum» et «Gossip Girl», il n'y a non pas un gouffre, mais un fossé dans la manière dont les ados traitent leurs prétendant(e)s. (Photo: EPP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le romantisme, les grandes déclarations et les roses rouges? Tellement 2011. En 2012, les jeunes visent le côté pratique: 58% des 18-24 ans affirment gérer de plus en plus leur vie amoureuse comme leur carrière. Le sondage mené par Opinon Way révèle que seuls les plus de 35 ans estiment qu’une histoire d’amour ne rime pas avec rentabilité de capitaux ou fonction hiérarchique.

«Les 18-34 sont nés avec l’idée que tout se maîtrise, a confié le sociologue Jean-Claude Kaufmann au journal «Le Parisien». On définit sa recherche, on évalue, on compare, on trie… Ils font ça dans tous les champs de l’existence: l’alimentation, le boulot, l’organisation de leur réseau relationnel sur Internet… Et ça ne les bloque pas, ne les choque pas d’envisager la recherche amoureuse de cette manière!»

Un choix paradoxal

Curieusement, 56% des 18-24 ans se déclarent également «passionnés» et non «pragmatiques» quant au choix de leur partenaire. «Ils se méfient de la passion, mais ils sont en quête d’émotions et de surprises», souligne Jean-Claude Kaufmann.

(mri)