Tendance

15 novembre 2010 17:45; Act: 16.11.2010 09:59 Print

Les nouveaux jeunes? Ils ont 50 ans et plus

par Stéphanie Billeter - A l’image des héros de «Red», demain sur les écrans, les quinquas cassent la baraque! Au pouvoir d’achat conséquent, ils attirent publicitaires et médias.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Bruce Willis, à 55 ans, tient une forme athlétique et il le prouve. Avec John Malkovich et Helen Mirren, ils jouent les «retraités extrêmement dangereux». Vitaminés les quinquas? Assûrement. Ils n’ont jamais été plus actifs, plus dépensiers... plus jeunes.

«Tout a changé, constate Pedro Simko, directeur général de la société publicitaire Saatchi & Saatchi Suisse. La génération précédente avait un style de vie totalement différent. Elle n’était plus active dès la retraite, mettait de l’argent de côté pour les descendants. Plus maintenant. Les enfants partis, on profite! Sport, voyages, shopping, on dépense». Voilà donc une cible idéale, d’autant que les publicitaires et les directeurs de publications en font désormais partie! «Le marché du sénior est en pleine expansion, confirme Daniel Pillard, directeur de Ringier Romandie qui vient de publier le magazine «Plus». D’ailleurs, on ne parle plus de séniors. Une étude a montré qu’ils se donnaient quinze ans de moins! Me voilà donc quadra!»

Plus nombreux qu’il y a 25 ans, les «baby-boomers» vivent avec leur temps et, vu les progrès de la médecine, ont encore de nombreuses années devant eux. Comment les cibler? «En les traitant comme de nouveaux jeunes, dit Pedro Simko. Ils ont bossé comme des tarés et ils ont envie de réaliser des projets». D’ailleurs, Valentin Handschin, porte-parole d’Hotelplan Suisse, le vérifie: «C’est une clientèle importante, qui apprécie les circuits: voir de nouveaux pays avec tout le confort adéquat.» Sans oublier l’ordi à pomme et le jeans du fils!