Campagne de prévention

09 juillet 2014 16:19; Act: 09.07.2014 20:11 Print

Mais pourquoi Ariel embrasse-t-elle son père?

Pour sensibiliser les enfants aux abus sexuels commis par des membres de la famille, un artiste a frappé fort en mettant en scène trois célèbres personnages de Disney.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Un artiste caché derrière le pseudonyme Saint Hoax s'est inspiré de grands classiques de Disney pour créer une série d'images volontairement dérangeantes. Ariel la petite sirène ainsi que les princesses Aurore et Jasmine y sont mises en scène en train d'embrasser... leur père. D'autres illustrations montrent les jeunes femmes avec un oeil au beurre noir et le visage ensanglanté.

Cette série d'images a été baptisée «Princest Diaries», que l'on pourrait traduire par «Journal Intime d'une Princeste». L'idée étant de combiner le mot «princesse» avec le terme «inceste». Sur son site internet, l'artiste explique que son projet fait partie d'une «campagne de sensibilisation visant les mineurs qui ont subi des abus sexuels de la part d'un membre de leur famille. Le but de ces images est d'encourager les victimes à signaler leur cas afin que les autorités puissent empêcher que cela se reproduise», explique-t-il.

Pour mieux toucher les jeunes enfants, Saint Hoax a fait jouer le rôle des victimes à trois célèbres personnages de Disney. C'est la douloureuse expérience vécue par l'une de ses amies qui a poussé l'artiste anonyme à se lancer dans cette campagne. Battue par son père à l'âge de 7 ans, la victime «a mis 14 ans pour être capable de parler de cette histoire traumatisante. Cela m'a profondément choqué», a raconté Saint Hoax à «The Independent».

(joc)