Santé

27 décembre 2011 16:03; Act: 27.12.2011 17:04 Print

Manger pour deux en attendant bébé est inutile

Le corps médical détruit un mythe concernant l'alimentation des femmes durant leur grossesse.

storybild

L'enquête ne s'est pas prononcée sur l'envie de fraises irrésistible de certaines femmes.

Une faute?

Une récente enquête réalisée par le Collège royal des obstétriciens et gynécologues du Royaume-Uni révèle qu’être enceinte ne devrait pas être un alibi pour se goinfrer.

Alertés par l’augmentation de poids des femmes en début de grossesse, les médecins ont constaté qu’elles se nourrissaient davantage dès l’annonce de l’heureux événement. L’idée populaire selon laquelle il faut «se nourrir pour deux» était souvent l’explication donnée par les patientes. Selon les scientifiques, les besoins en calories sont les mêmes jusqu’au troisième terme de la grossesse. A partir des dernières semaines, les besoins énergétiques supplémentaires sont de l’ordre des 200 calories (soit deux tranches de pain), annoncent les spécialistes.

Outre le côté esthétique, le fait d’être en surpoids durant la grossesse favoriserait l’apparition de diabète, augmenterait les risques d’hypertension et de troubles cardio-vasculaires. Nuancé, le corps médical souligne cependant qu’une femme enceinte ne devrait pas être au régime durant cette période. «Les professionnels de la santé sont là pour aider celles qui veulent perdre du poids en prévision d’une grossesse ou après la naissance de l’enfant», indique Philippa Marsden, l’une des responsables de l’enquête.

(cst)