Etude

04 mars 2011 16:12; Act: 04.03.2011 16:18 Print

On décide mieux la vessie pleine

Des psychologues de l'Université de Twente, au Pays-Bas, ont découvert qu'une envie pressante d'uriner permettait un meilleur contrôle de ses décisions.

storybild

Une envie pressante? Sans doute un atout pour prendre des décisions importantes. (Photo: dr)

Une faute?

Avant de prendre une décision importante, mieux vaudrait boire une bouteille d'eau. Voici la conclusion à laquelle sont arrivés des chercheurs en psychologie de l'université de Twente, au Pays-Bas. Selon leur étude, publiée dans la revue «Psychological Science» le contrôle de la vessie se ferait dans la même partie du cerveau que celle qui active les notions de désir et de récompense. Retenir une envie pressante permet de contrôler ses pulsions et, ainsi, de prendre de meilleures décisions.

Selon le Dr Mirjam Tuk, qui a dirigé l'étude, les personnes qui se retiennent d'aller aux toilettes seraient plus capables de contrôler leurs envies concernant les plaisirs à court terme et choisissent plutôt des options qui sont bénéfiques à plus long terme.

Pour arriver à cette conclusion, le Dr Turk a demandé à certains volontaires de boire cinq verres d'eau, tandis que d'autres ne buvait que quelques gorgées. Après 40 minutes (le temps estimée pour que le liquide atteigne la vessie), les volontaires devaient décider, entre autres, de recevoir 15 francs le lendemain ou 30 francs dans 35 jours. Ceux dont la vessie était pleine arrivaient le mieux à se contrôler pour choisir la récompense plus grande à long terme.

(sim)