Votation

05 septembre 2012 11:24; Act: 05.09.2012 14:52 Print

On s'en fume une dernière?

par Nadia Daouas - Le 23 septembre prochain, la Suisse votera et décidera du sort des fumeurs sur leur lieu de travail, dans les restaurants et dans les bâtiments publics.

storybild

Désormais, il faut sortir pour fumer. (Photo: AFP)

Une faute?

Depuis le 1er mai 2010, la loi fédérale sur le tabagisme passif a été mise en place dans toute la Suisse. Elle a pour but de protéger les non-fumeurs exposés aux effets nocifs de la nicotine. La fumée a été dès lors prohibée dans tous les espaces fermés accessibles au public ainsi que sur les lieux de travail occupés par plusieurs personnes.

Depuis son entrée en vigueur en 2010, certains politiques estiment que la loi a induit une baisse des crises cardiaques et des maladies respiratoires de 20%.

Dérogation et nouveautés

Actuellement, une exception est possible pour les établissements de restauration capables de mettre en place un fumoir équipé d’une ventilation adéquate ou pour ceux qui disposent d’une surface suffisamment grande pour l’aménagement de salles réservées aux fumeurs

L’acceptation de la nouvelle initiative «Protection contre le tabagisme passif» par le peuple concernerait essentiellement le personnel de la restauration, toujours exposé aux méfaits de la cigarette lors du service en espace fumeurs. Aussi, seuls les employés disposant d’un espace de travail individuel seraient autorisés à s’en griller une pour autant que personne n’ait à subir de préjudice.