19 octobre 2006 20:28; Act: 19.10.2006 20:28 Print

Pimentez votre couple avec la pole dance

Inspirée par les strip-teaseuses, la «pole dance» fait fureur auprès des jeunes femmes. Découverte.

Une faute?

Après les cours d’effeuillage qui ont certainement réchauffé les relations de plus d’un couple, la chambre à coucher est appelée à devenir encore plus sensuelle avec la pole dance. Cette danse sexy et acrobatique n’est plus l’apanage des strip-teaseuses depuis l’ouverture de cours en janvier dernier par l’école ArtStrip à Paris. La pole dance fait l’unanimité chez les jeunes femmes de 20 à 35 ans.

«Cela correspond au fantasme de la strip-teaseuse que l’on a toutes», explique Violeta Carpentier, dirigeante d’ArtStrip. «Il y a dans ce sport à la fois un côté féminin et physique car les mouvements requièrent de la force. Il faut environ une dizaine de cours pour arriver à un niveau intermédiaire mais en tant que débutantes, vous pouvez déjà expérimenter les acrobaties. C’est un sport accessible à toutes.»

Outre le côté glamour, la pole dance, pratiquée régulièrement, a l’avantage d’affiner notamment la silhouette. Durant deux heures, les professeures de l’école alternent étirements, musculation, techniques et chorégraphie. Le tout dans une tenue adaptée pour danser sur la barre: jambes et bras nus, short, t-shirt près du corps et talons aiguilles pour une posture de reine.

En Suisse, trouver un cours relève du voeu pieux. Une lacune qu’ArtStrip projette de combler avec des ouvertures de cours notamment dans la région de Fribourg en 2007.

Catherine Hurschler