Etats-Unis

07 janvier 2016 12:04; Act: 07.01.2016 15:11 Print

Plainte américaine contre une société genevoise

par Marion Moussadek - Swiss Precision Diagnostics, qui commercialise un test de grossesse indiquant le nombre de semaines gestationnelles, a fait une mécontente qui porte plainte.

storybild

Voici le test de grossesse qui se vante d'indiquer, en plus de la présence ou non d'une grossesse, le nombre de semaines depuis lequel la femme est enceinte. (Photo: DR/Swiss Precision Diagnostic)

Sur ce sujet
Une faute?

«Déterminez l'âge de votre grossesse avec le test digital Clearblue», vante la publicité de l'entreprise genevoise Swiss Diagnostic Precision (SDP), qui se targue de commercialiser un test si précis qu'il «indique à combien de semaines remonte votre grossesse». «Faux!», s'époumone une cliente, dont l'histoire relayée par CBS Los Angeles puis par L'Hebdo ce jour, ne dit pas si elle a choisi ou non de mettre au monde son bébé.

Monica Asdourian, qui porte son affaire devant les tribunaux, affirme en revanche s'être fait des cheveux blancs en apprenant, par son médecin, qu'elle était en fait enceinte de deux semaines de plus que le lui avait laissé croire son test réalisé à domicile. Une autre cliente dit avoir été aux cent coups en prenant conscience de la différence, s'interrogeant sur la normalité du développement du foetus.

Publicité mensongère?

La plainte portée devant les tribunaux accuse l'entreprise genevoise SDP de «publicité mensongère». L'Hebdo a mené l'enquête: le test Clearblue Advanced en question coûte 8,23 dollars (environ autant de francs suisses), soit le double d'un test standard. En Suisse aussi, il coûte le double du test classique, en étant dans une toute autre fourchette de prix: environ 30 francs contre moins de 13 francs.

Interrogée par L'Hebdo, l'entreprise genevoise s'est défendue: «SPD conteste les allégations contenue dans cette plainte. Le produit avec indication de semaines a été approuvé et autorisé à la vente par la FDA (l'autorité américaine en la matière, ndlr). Il est sûr et efficace», a déclaré la responsable de la communication de l'entreprise Fadel Zaidan.

Le point d'achoppement pourrait porter sur la différence dans la manière de compter, qui subsiste encore aujourd'hui entre les obstétriciens français et leurs homologues suisses. Les uns remontent au jour de la conception tandis que les autres parlent en termes d'aménorrhée (dernières règles). Ainsi, une maman française est enceinte durant 42 semaines alors qu'une maman suisse porte son enfant à naître durant 40 semaines.

(nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Stéph. le 07.01.2016 14:14 Report dénoncer ce commentaire

    Vaches à lait

    Moi se qui me choque le plus dans cet article c'est la différence de prix aux US et en Suisse. Aux US : 8.23 dollars = 8.25 CHF En Suisse : 30 CHF Voici un nouvelle exemple ou le peuple Suisse ne paye pas la vraie valeur du produits mais celle majorée parce qu'il est en Suisse.

  • Modepiko le 07.01.2016 14:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De qui se moque t'on ?

    Ce qui est choquant est que ce test coûte 8.23 $ aux USA, alors qu'en Suisse il est vendu à 30.- CHF...

  • GentiGent le 07.01.2016 14:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon ...

    Deja un test de grossesse c'est pas fait pour savoir à combien de semaines on est mais simplement pour savoir si on est enceinte ou pas ... Et si le résultat est positif bah on va au médecin pour savoir l'âge de la grossesse ... Autant acheter un test moins cher qui aura le même résultat que celui plus cher surtout si c'est pour aller faire des procès ... Mais bon en Amérique on porte plainte même contre son chat donc c'est pas étonnant

Les derniers commentaires

  • Lol le 08.01.2016 07:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Responsabilité tu connais?

    Personne ne l a informé que les tests ne sont pas fiable à 100%??? La prochaine étape c est quoi??? Porter plainte contre son mari car il aura pas réussi à la mettre enceinte alors qu elle ovulait? Si elle a besoin de précision bas il existe les gynécologues mais je pense qu elle ne doit pas le savoir puisque le test clear blue est sensé lui indiquer toutes les marches à suivre lorsqu on tombe enceinte!!!!

  • Didy le 08.01.2016 07:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    USA

    USA pas malin

  • Angel le 08.01.2016 06:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et la vie dans tout ça ?

    Le plus important n'est-il pas de pouvoir se réjouir de porter la vie ?? Une fois de plus, on oublie l'essentiel, c'est dommage...

  • Sui-ssesse le 08.01.2016 03:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Genevoise

    Non mais franchement c est un test de grossesse cela ne remplace pas le rdv chez la gynécologue avec prise de sang. Je comprends pas pourquoi faire un procès appart pour essayer de gagner des sous !!

  • Sage-femme le 08.01.2016 01:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @20minutes

    Aucun rapport par contre avec 40/42 semaines de grossesse. En France c'est compté en aménorrhée, comme en Suisse. La différence réside dans le fait qu'une grossesse dure 40.5semaines et que la Suisse mise plus bas et la France plus haut. Attention à vos informations.