conso

21 décembre 2011 08:33; Act: 21.12.2011 08:32 Print

Publicité censurée car trop retouchée

Aux États-Unis, une affiche de la chanteuse Taylor Swift vantant les mérites d'un mascara n'a pas été appréciée.

storybild

«Dans la pub, les produits vantés doivent ne pas être mensongers!», s'est plaint l'organisme de vérification de la publicité. (Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

La photo d'une publicité pour un mascara porté par la chanteuse de country Taylor Swift était mensongère. Elle ne paraîtra plus dans les magazines américains.

Cette campagne pour le mascara «NatureLuxe Mousse» de la marque «CoverGirl» a été retirée par le groupe «Procter & Gamble», suite à une plainte déposée par l'organisme de vérification de la publicité. La NAD (National Advertising Division) avait protesté contre cette pub, qui affirme que le mascara doublait le volume des cils, tout en étant 20% plus léger que «le mascara le plus cher». Selon la NAD, «les produits vantés dans une campagne doivent ne pas être mensongers. Une personne célèbre lève les yeux au ciel pour montrer ses longs cils, qui ont été «rallongés» après la prise de vue, indique le communiqué, faisant référence à la chanteuse de 22 ans.

La pauvre Taylor n'est pas la seule a avoir subi la censure. Julia Roberts (Lancôme Teint Miracle) et Christy Turlington (Maybelline’s Instant Age) ont aussi récemment été victimes de lois un peu dures, mais uniquement en Angleterre.

(mag/afp)