Grande-Bretagne

10 juillet 2014 10:58; Act: 10.07.2014 12:12 Print

Sa maladie mentale racontée en 2374 selfies

Une jeune femme atteinte d'un trouble qui la pousse à s'arracher les cheveux s'est prise en photo pendant plus de six ans. Elle en a fait un time-lapse qui fait un carton sur YouTube.

Source: YouTube
Une faute?

Rebecca Brown, une Britannique de 21 ans, souffre de trichotillomanie. Ce trouble est caractérisé par l’arrachage compulsif de ses propres cheveux quand elle se sent angoissée. Pendant plus de six ans, la jeune femme s'est prise en photo chaque jour, afin d'illustrer son combat au quotidien contre la maladie. Depuis 2007, Rebecca a pris 2374 selfies, relate le «Huffington Post». Elle en fait un time-lapse qu'elle a posté sur YouTube il y a un mois: plus de 3 millions de personnes l'ont déjà visionné.

Sur le montage vidéo, la jeune femme se montre d'abord avec de longs cheveux blonds, avant d'apparaître complètement chauve ou portant une perruque. Rebecca a légendé ses selfies en expliquant ce qui se passait de positif ou de négatif dans sa vie à ce moment-là: «Période d'examens, j'ai perdu la moitié de mes cheveux», «Me voilà bibliothécaire!», «Mon chat a disparu et n'est jamais revenu», «Dépression diagnostiquée» ou encore «C'est l'été à New York».

«Regarder ces images est plutôt effrayant pour moi, cela me rend triste et heureuse à la fois. Je ne suis pas une personne particulièrement heureuse et je ne fais pas semblant de l'être. Tout ce que je peux dire, c'est que les sourires que vous voyez dans cette vidéo, spécialement ceux qui apparaissent après une période de calvitie... ces sourires sont sincères», a écrit Rebecca sur la page YouTube de sa vidéo.

(joc)