Climat

10 octobre 2019 09:00; Act: 10.10.2019 09:04 Print

Septembre 2019 a battu tous les records de chaleur

par cht - Le mois dernier a été le mois le plus chaud jamais enregistré sur la planète, selon le Copernicus Climate Change Service.

Une faute?

Les records climatiques n'en finissent pas de tomber cette année sur la Terre. Dernier en date: celui de la chaleur en septembre. Ce mois dernier a été le plus chaud jamais enregistré pour un mois de septembre, selon le Copernicus Climate Change Service (C3S). Les températures ont été supérieures de 0,57 degrés Celsius à la moyenne de 1981-2010. C'est un peu plus que le précédent record établi à la même période en 2016.

Les régions les plus touchées par la chaleur ont été le centre et l'est des USA, le plateau de Mongolie et la région arctique. A l'inverse, quelques endroits, comme le sud-ouest de la Russie ou l'Antarctique, ont enregistré un léger refroidissement. En Europe, presque tout le continent a enregistré une hausse des températures, avec des pics dans le sud et le sud-est. Il s'agit d'«un rappel alarmant de la tendance au réchauffement à long terme qui est observée au niveau mondial», a souligné Jean-Noël Thepaut, le directeur de Copernicus.

Cette annonce de Copernicus, un programme européen de surveillance de la Terre, rejoint les précédents records dépassés cette année. En effet, le National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), aux USA, avait déjà qualifié l'été 2019 d'été record. Les mois de juin et juillet ont été les plus chauds jamais enregistrés et le mois d'août a été le 2e mois d'août le plus chaud depuis 1981.

Le plus inquiétant, c'est que les précédents records de 2016 étaient à mettre sur le compte de El Niño, un phénomène naturel connu pour faire monter la température sur notre Planète. Mais il n'y pas eu de tel phénomène cette année.

(nxp)