Alternative

08 mai 2012 11:57; Act: 08.05.2012 12:08 Print

Soigner la dépression grâce à un jeu vidéo?

Des chercheurs néo-zélandais ont mis au point un jeu vidéo dont la fonction est de soigner les dépressions chez les adolescents. Sa commercialisation est prévue dans le courant de l'année.

storybild

Tout au long des sept niveaux de Sparx, les joueurs apprennent à développer une pensée positive. (photo: dr)

Une faute?

En partenariat avec un éditeur local, le Pr. Sally Merry et son équipe ont développé un jeu vidéo en 3D, Sparx, dont le financement a été assuré par le gouvernement néo-zélandais.

L'objectif de ce jeu est 100% thérapeutique. Les jeunes, touchés par la dépression, incarnent un personnage soumis à plusieurs épreuves. Le jeu comprend au total 7 niveaux. Au cours des différentes épreuves, les jeunes sont censés découvrir les symptômes de leur état dépressif et les moyens de les surmonter.

Une moitié soumise au jeu, l'autre aux psychologues

Des tests ont été effectués auprès de jeunes recrutés dans des centres de santé alors qu'ils étaient à la recherche de soins. Au total, 187 adolescents âgés entre 12 et 19 ans ont été recrutés. La moitié d'entre eux a été soumise au jeu tandis que les autres ont été pris en charge par des psychologues (avec prescription de médicaments pour certains).

Trois mois après le traitement, les jeunes ont été évalué. 44% de ceux qui avaient «joué» étaient débarrassés de leur dépression contre 26% pour ceux qui avaient été suivi par un médecin. Selon les chercheurs, ces résultats prouvent que leur jeu se montre au moins aussi efficace que les thérapies classiques sur des patients à un stade dépressif peu avancé.

Autres avantages qu'ils mettent en avant: Sparx ne coûte pas cher et permet de toucher des jeunes qui n'auraient peut-être jamais accès à des soins. Le programme doit être finalisé et commercialisé dans le courant de l'année.

Trailer du jeu

(cam)