Arabie saoudite

09 juillet 2019 21:11; Act: 09.07.2019 21:17 Print

Sous pression, Nicki Minaj renonce à un concert

La rappeuse américaine a annulé son concert à Djeddah alors que des associations lui ont rappelé la condition des femmes dans le royaume wahhabite.

storybild

Les fans saoudiens de Nicki Minaj devront patienter avant de voir leur idole. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La rappeuse américaine Nicki Minaj a annoncé mardi qu'elle annulait son concert prévu le 18 juillet en Arabie saoudite, évoquant son «soutien» aux droits des femmes, à la communauté LGBTQ et la liberté d'expression.

«Après mûre réflexion, j'ai décidé de ne pas me produire à la Jeddah World Fest», le festival qui se déroule à Djeddah le 18 juillet, a écrit Nicki Minaj dans une déclaration transmise par un porte-parole.

«Même s'il n'y a rien que je désire plus que de présenter mon spectacle à mes fans d'Arabie saoudite», a-t-elle ajouté, «après m'être davantage renseignée sur le sujet, je pense qu'il est important pour moi de manifester clairement mon soutien aux droits des femmes, à la communauté LGBTQ et à la liberté d'expression.»

Longue liste de critiques

L'ONG The Human Rights Foundation avait appelé dès le 5 juillet l'artiste originaire de Trinité-et-Tobago à renoncer à ce concert. Les homosexuels encourent théoriquement la peine capitale en Arabie saoudite.

Le royaume est également critiqué de longue date pour la façon dont il traite les femmes, qui sont légalement placées sous le contrôle de leur père, mari, frère ou même fils, même si elles ont récemment obtenu le droit de passer le permis de conduire.

Objet sexuel

L'Arabie saoudite est aussi régulièrement mise en cause pour sa répression des opposants au régime. En octobre, le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, critique du pouvoir, a été tué dans les locaux du consulat d'Arabie saoudite à Istanbul par un commando d'agents venus de Ryad. Plusieurs rapports ont fait état de la responsabilité directe du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane dans cet assassinat.

Nicki Minaj, 36 ans, est régulièrement critiquée par des féministes qui lui reprochent de se mettre en scène comme un objet sexuel. Elle se dit néanmoins elle-même féministe, capable de réussir dans le monde très masculin du hip-hop.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bernardo le 10.07.2019 12:33 Report dénoncer ce commentaire

    Le silence se paie

    J'ose même pas imaginer le montant de l'enveloppe qu'elle a reçue...

  • Universal le 10.07.2019 16:17 Report dénoncer ce commentaire

    Pourtant...

    ... ces même groupe de feministes ne font jamais de manifestation pour ces pays qui souffrent de cette réel inégalité. Bizarre...

  • Mickey Minou le 10.07.2019 17:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est la honte

    Fait vraiment pas avoir de recul pour accepter d'aller se produire dans des pays où l'esclavage a encore cours.

Les derniers commentaires

  • Mickey Minou le 10.07.2019 17:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est la honte

    Fait vraiment pas avoir de recul pour accepter d'aller se produire dans des pays où l'esclavage a encore cours.

  • Universal le 10.07.2019 16:17 Report dénoncer ce commentaire

    Pourtant...

    ... ces même groupe de feministes ne font jamais de manifestation pour ces pays qui souffrent de cette réel inégalité. Bizarre...

  • Bernardo le 10.07.2019 12:33 Report dénoncer ce commentaire

    Le silence se paie

    J'ose même pas imaginer le montant de l'enveloppe qu'elle a reçue...

    • Young schmet le 10.07.2019 19:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Bernardo

      Au contraire, elle est passée à côté d'un gros en renonçant à honorer son engagement là-bas