Narcissisme

25 juillet 2014 11:08; Act: 25.07.2014 11:34 Print

Tout ce qu'il faut savoir sur le selfie

Un historique de l'autoportrait photographique sur smartphone a été publié. On apprend notamment que 40% des 18-34 ans succombent à cet acte égotique au moins une fois par semaine.

storybild

L'autoportrait avec un smartphone connaît une explosion des publications sur les réseaux sociaux. La première mention du hashtag "selfie" date de 2004. (Photo: AFP/Artem Zhitenev)

Sur ce sujet
Une faute?

47% des adultes admettent avoir pris un selfie au moins une fois. Voilà ce qui ressort d’une infographie, réalisée par Sony, au début du mois de juillet et relayée par le «Daily Mail» vendredi. Le document est une sorte d’historique de l’autoportrait photographique. Il synthétise plusieurs études et sondages.

Ainsi, on apprend que 40% des personnes âgées de 18 à 34 ans succombent à cet acte narcissique au moins une fois par semaine. Plus que tout autre type d’images produites sur les réseaux sociaux, il génère davantage de «J’aime» (+38%) et davantage de commentaires (+32%). Enfin, les femmes sont plus nombreuses à s’y adonner (+1,3%) que les hommes.

La retouche numérique connaît un boum dans la foulée. La suppression des boutons arrive en tête du classement: ils sont éradiqué sur 33% des clichés. Sur 16%, c’est la forme du visage qui est changée et sur 15%, c'est la couleur du teint. 5% des images ont subi une correction de la forme des yeux ou de la bouche et 4% un changement de la couleur ou de la brillance du regard.

Arrière-plan paradisiaque

Quel genre de selfie est le plus pratiqué? Le portrait en vacances! Plus particulièrement à la plage ou avec un paysage paradisiaque en arrière-plan. En 2e position vient la «duck face» (bouche de canard), puis la photo lors d’un entraînement sportif. Viennent ensuite, dans l’ordre, l’autoportrait montrant une tenue vestimentaire et un plat. A la 7e place, le fait de s'immortaliser à côté d'une célébrité.

Il faut se rendre aux Philippines pour trouver le lieu où ce geste est le plus répandu. Makati City, dans l’agglomération de Manilles, est championne. Là, la proportion d’adeptes est de 258 sur 100'000 personnes. Manhattan la suit de peu (202), puis Miami (155). En 6e position, Tel Aviv est la première ville du Proche-Orient (138) et à la 7e Manchester (114) est la première européenne devant Milan 8e (108).

(eco)