Etude

23 juillet 2012 10:54; Act: 23.07.2012 10:54 Print

Trop dormir n'est pas bon pour la santé mentale

Des neurologues affirment que faire trop de siestes durant la journée, ou de trop longues nuits de sommeil, seraient l'un des symptômes précurseurs de la démence.

storybild

Gare aux trop longues heures de sommeil. Elles seraient néfastes, selon les chercheurs. (photo: dr)

Une faute?

Des neurologues français ont découvert un lien entre un sommeil excessif et des problèmes de réflexion chez les personnes âgées, rapporte maxisciences.com. Sur un échantillon de 5000 personnes de 65 ans et plus, les chercheurs de l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm) ont constaté qu'un cinquième d'entre elles faisaient régulièrement de longues siestes. «Ces résultats suggèrent qu'un sommeil excessif durant la journée pourrait être un indicateur précoce d'un déclin cognitif», a expliqué le Dr. Claudine Berr, durant la Conférence Internationale de l'Association Alzheimer à Vancouver.

Dans une autre étude, également présentée à Vancouver, des scientifiques américains ont révélé qu'un sommeil quotidien supérieur à neuf heures, ou inférieur à cinq heures par nuit, tendait à faire baisser les facultés mentales.

L'idéal? Dormir durant 7 heures

Pour le Dr. Marie Janson, directrice du développement au centre britannique Recherche sur Alzheimer, «nous pouvons déjà aider les gens à dormir les sept heures recommandées. Réguler le sommeil pourrait devenir une stratégie de protection contre le déclin cognitif si d'autres approfondissements soutiennent cette thèse», assure-t-elle, reconnaissant toutefois que d'autres études doivent encore être menées pour confirmer ce résultat.

(cam)