Etats-Unis

23 juillet 2014 11:30; Act: 23.07.2014 12:18 Print

Un parking transformé en petit paradis habitable

par Audrey Ducommun - Aménager un chez-soi sur un simple espace de stationnement: c’est le défi relevé par de jeunes créateurs.

Sur ce sujet
Une faute?

Une expérience unique s’est achevée fin juin, dans la ville américaine d’Atlanta. Des étudiants de l’école d’art et de design de Savannah, la SCAD, se sont mis en tête de transformer un parking à étages en espace habitable. Chaque appartement devait occuper une seule place de stationnement. «L’objectif était de proposer un mode de vie jeune, urbain et pas cher dans un espace minimaliste», confie le doyen, Christian Sottile, au quotidien britannique «The Guardian». Les microstudios devaient donner l’impression de «vivre spacieusement dans un petit espace».

Trois logements modulaires nommés SCADpad ont été conçus. A l’intérieur, on retrouve une salle de bains, une kitchenette et un canapé-lit. L’accent a été mis sur l’intégration des nouvelles technologies et sur l’efficacité énergétique (lumière, chauffage, eau). Les unités ont ensuite été testées durant trois mois. Parmi les habitants, Spratley, une étudiante de 29 ans, a dit au magazine «Time» avoir été séduite: «Par moments, on manquait de place, mais j’ai apprécié de me retrouver dans une pièce futuriste.» Une de ses camarades, Lynda, assure avoir eu l’impression de vivre «dans une petite maison, et non dans un appartement».

Le projet de la SCAD s’inscrit dans une réflexion sur la surabondance de parkings dans les villes américaines. Aux Etats-Unis, on compte cinq places par véhicule en circulation. La Suisse est très loin de cette situation (lire à droite ci-dessus).

Découvrez ci-dessous des vidéos sur le projet.