Bâle

10 janvier 2019 16:35; Act: 10.01.2019 17:23 Print

Une substance pour lutter contre le cancer du sein

Des chercheurs bâlois ont découvert une substance permettant d'inhiber les métastases du cancer du sein. Une étude clinique est en préparation.

storybild

Une étude de l'Université de Bâle redonne un espoir à la recherche sur le cancer du sein. (Photo: Keystone/Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Les métastases se forment lorsque des cellules de la tumeur «migrent» pour aller s'implanter ailleurs dans l'organisme. C'est surtout le cas lorsque des amas de ces cellules se déplacent via les vaisseaux sanguins, a indiqué jeudi l'Université de Bâle dans un communiqué.

L'équipe de Nicola Aceto a constaté que ces groupes de cellules possèdent des modifications chimiques de leur génome qui leur confèrent des propriétés similaires à celles des cellules-souches, capables de se différencier et de se multiplier.

Inversion des modifications dangereuses

Or, ces modifications génétiques peuvent être inversées en séparant ces amas de cellules en cellules isolées, rapportent les scientifiques dans la revue Cell. Ils ont cherché, parmi 2486 substances autorisées par l'autorité américaine des médicaments FDA, le principe actif capable de procéder à cette séparation.

Et effectivement, ils sont tombés sur une classe de médicaments qui s'est avérée efficace lors de tests en laboratoire: les inhibiteurs de la Na /K -ATPase (ou pompe sodium-potassium). La séparation des amas cellulaires a provoqué l'inversion des modifications génétiques dangereuses chez les cellules migrantes. Une étude clinique est en préparation.

(nxp/ats)