Mondial 2018

16 juillet 2018 17:23; Act: 16.07.2018 17:23 Print

«Le carrosse va redevenir citrouille»

par Robin Carrel, Moscou - La Coupe du monde s’est terminée dimanche et les Moscovites ont adoré l’expérience. Le retour sur terre va être difficile.

storybild

Les Moscovites ont entamé difficilement leur premier lundi sans Coupe du monde. (Photo: Robin Carrel)

Sur ce sujet
Une faute?

C’est toujours difficile les adieux. Après un mois sur place, on a forcément pris nos petites habitudes, on s’est fait des nouveaux amis, on a apprécié l’accueil et la chaleur d’une population guère habituée à recevoir tant de monde dans ce pays où, comme ils le disent si bien eux-mêmes, «on me sourit pas pour rien».


Ils avaient tous la banane, dimanche, en appréciant les derniers moments d’une Coupe du monde en décalage total avec ce qui avait été seriné massivement dans les médias avant que la planète (et surtout l’Amérique du Sud) n’envahisse les rues de Moscou, Saransk, Nijni Novgorod, Samarra ou Kazan. Tous les journalistes - enfin, ceux qui ont fait l’effort de pointer au moins deux fois le nez en-dehors de leur hôtel - et les fans ont été conquis.

«Comme en Europe…»

«J’aimerais bien que la Coupe du monde continue encore un long moment, nous disait Anna à l’occasion d’un dernier verre avant de prendre la voie des airs. Depuis un mois, j’ai l’impression qu’on est en Europe… Enfin, votre Europe. J’adorerais que ce soit plus souvent comme ça. Mais je pense qu’on va vite retomber dans notre quotidien d’avant.»

Quelques jours auparavant, c’est une autre nouvelle connaissance qui avait eu la comparaison parfaite de ce que redoutaient vivre les Russes, après le départ des cohortes de foules joyeuses de fans qui ont envahi leur contrée durant un mois. «Cette Coupe du monde, pour nous, c’était comme Cendrillon. Mais lundi, ce sera minuit et le carrosse va se transformer en citrouille.»

Gueule de bois

Lundi, la rue Nikolskaya, là où se croisaient les fans du monde entier pour faire des selfies avec des supporters «adverses» autour de deux ou treize bières, paraissait bien vide. Sur la Place Rouge, quelques mètres, un portique de sécurité et quelques militaires plus loin, deux Français habillés de bleu déambulaient tant bien que mal, comme leur massive gueule de bois le leur permettait. Sur une terrasse, une famille panaméenne s’offrait quelques chauds rayons de soleil moscovites avant de partir pour l’aéroport. Les derniers reliquats d’un Mondial organisé au millimètre.

Ailleurs en ville, là où ça brille un peu moins, on ne croisait déjà plus les habituels Sud-Américains qui avaient trouvé là à se loger à moindres frais. Même les nombreux maillots et drapeaux russes, encore de sortie dimanche sur des épaules toujours fières, ont été rangés. C’était presque un lundi comme les autres, avec le répétitif métro-boulot-dodo à la russe. Un lundi sans Coupe du monde. Un lundi aussi triste qu’un carrosse devenu citrouille.

Résultats et groupes

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lucianne le 16.07.2018 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Belles decouvertes

    Félicitations au journaliste qui nous a fait découvrir un peu de Russie que l'on ne connaît pas ,ses reportages vont aussi nous manquer

  • Anna S le 16.07.2018 18:21 Report dénoncer ce commentaire

    La Russie a remarquablement

    organisé ce mondial. Quasiment aucun incident et le monde a enfin entrevu ce qu' est la Russie d' aujourdhui , loin des cliches ridicules rabâchés a longueur d' année.

  • Roland Dousse le 16.07.2018 17:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après le soleil, la pluie

    Parce que vous pensez que pour les Français ça ne va pas être la citrouille aussi ?Allons donc, un peu de bon sens que diable, le foot nest pas tout! Boulot boulot, bistro, bistro...

Les derniers commentaires

  • Misstik le 17.07.2018 10:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Superbes articles

    Merci à Robin Carrel, moi qui naime pas le foot, je me suis surprise à suivre ses articles qui nous fait voyager dans ce pays méconnu.

  • Anne le 17.07.2018 10:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour la plume!

    Un grand MERCI Robin pour votre jolie « plume »! Je ne suis pas du tout fan de foot, mais grâce à vous jai appris à le regard autrement! À bientôt pour de nouvelles aventures!

  • trululu le 17.07.2018 05:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'était bien

    Merci Robin pour ces chouettes reportages hors football qui nous ont permis de découvrir quelques facetes de ce grand et extraordinaire pays.

  • Etienne le 17.07.2018 03:42 Report dénoncer ce commentaire

    Le foot c'est ça...

    c'est une "illusion"...

  • José le 17.07.2018 00:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Finalement elle est bien cette Russie

    On nous montre souvent le mauvais côté de la Russie, pour en fait discréditer Poutine. Mais à bien y regarder, si on enlève le côté politique, c'est un pays agréable et sympa...

Plus de Mondial 2018