Football

14 juillet 2018 13:03; Act: 14.07.2018 13:03 Print

«Le rêve sans stratégie, c'est une illusion»

par Tim Guillemin, Moscou - L'ancien buteur du Nigéria Emmanuel Amunike s'est montré très critique envers le football africain.

storybild

Emmanuel Amunike (au centre) avait ouvert le score pour le Nigeria contre l'Italie, en 8e de finale de la World Cup 1994. Mais deux buts de Roberto Baggio (88e et 102e) avaient mis fin aux rêves africains. (Photo: AFP)

Une faute?

A 47 ans, le Nigérian Emmanuel Amunike est toujours aussi tranchant. Invité à s'exprimer sur l'état du football africain de sélections, l'ancien attaquant des «Super Eagles» a affiché son amertume.

«Avoir cinq équipes qualifieés pour la Coupe du monde et n'en placer aucune en huitièmes de finale, c'est une immense déception pour tout le continent», a commencé par dire celui qui se trouve en Russie au titre d'expert technique mandaté par la FIFA.

Quelles sont les raisons de cet échec collectif? «La vérité, c'est que le football se développe partout ailleurs sur la planète, mais qu'en Afrique, on prend du retard. Le rêve sans stratégie, c'est une illusion», s'est exclamé un Emmanuel Amunike très philosophe.

«J'ai coaché les Nigérians M17, il y a un talent fou. Mais si vous ne le développez pas, ce talent s'évanouit. Il n'y a pas que la technique ou le potentiel! On doit former des joueurs de caractère, capables de prendre les bonnes décisions sous pression. On ne le fait plus. Et les autres continents s'échappent. Nous devons faire plus, y compris dans la formation des coaches», a encore dit l'ancien «Super Eagle», visiblement très remonté.

Résultats et groupes

(nxp)

Plus de Mondial 2018