Football

14 juillet 2018 18:02; Act: 14.07.2018 18:35 Print

Deschamps: «Confiance, vigilance, concentration»

par Daniel Visentini, Moscou - Le sélectionneur de la France a livré les trois mots-clés avant la finale de ce dimanche contre la Croatie.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Serein. Didier Deschamps a toujours cet indescriptible petit sourire au moment de s'asseoir pour répondre aux questions de la presse, la veille d'un match. Il est vrai qu'il est rompu à l'exercice: l'ex-capitaine des Bleus connaît la musique, il a souvent vécu le moment quand il jouait et en a pris aussi l'habitude lors de l'Euro 2016 et maintenant en Russie.

Justement, il n'aimerait pas revivre l'épilogue douloureux d'il y a deux ans, quand Eder et le Portugal l'avaient privé d'un premier titre avec la France en tant que sélectionneur. «Beaucoup de choses ont changé, explique-t-il. Chaque match a son histoire et cette finale contre la Croatie sera forcément différente de ce que nous avons vécu contre le Portugal. Il y a 14 nouveaux internationaux français dans le groupe. Je les ai intégrés, ils ont découvert ce qu'était une grande compétition. Mais leur vécu est sans doute moins important que pour les autres, ou que pour les Croates, qui ont plus d'expérience, même en club. C'est assez logique, puisque nous sommes plus jeunes. Mais voilà, il y a aussi neuf joueurs qui étaient à l'Euro et qui savent ce que cela fait de perdre en finale. Ils ont pu en parler aux autres.»

Rien de tel qu'une mise en garde de l'interne. Deschamps, lui, a martelé ses mots-clés à l'équipe pour cette finale. «Confiance, vigilance et concentration, lance-t-il. Nous sommes bien préparés, je m'adapte à ce que je vois, je réagis s'il le faut. Si je dois dire quelque chose à un joueur je le fais, même si ce n'est pas positif. Parce que c'est pour son bien.» L'expérience du sélectionneur est immense. Il a connu ces moments en 1998, quand il est devenu champion du monde. Il va vivre ce dimanche une finale depuis la touche. Alors? «Alors c'est totalement différent, sourit-il. Quand on est joueur, on est acteur. Quand on est sélectionneur, on ne vit l'événement qu'au travers de l'équipe. Ce qui se passe sur le terrain, cela appartient aux joueurs et c'est très bien comme ça. Moi, je vivrai ça depuis la touche, plus mentalement et psychologiquement. Mais c'est presque plus usant que de se dépenser physiquement sur la pelouse.»

Tout est donc prêt. Y compris les analyses vidéos de la Croatie. «Nous avons quatre analystes du jeu croate qui ont disséqué les six rencontres que la Croatie a jouées jusque-là, dit Deschamps. Ces analyses combinées au matériel vidéo font que nous avons une vision de ce qui nous attend. Il n'y a pas d'euphorie, chez nous, juste de la satisfaction d'en être là. Et de la concentration. Mais on peut préparer tout ce qu'on veut, ou se dire que c'est le résultat qui dira qui a le mieux travaillé, la vérité, c'est que souvent tout tient à peu de chose. Il y a une part d'irrationnel qui existe. Quand Hernandez, mon latéral gauche, centre pour Pavard, mon latéral droit, qui expédie une volée dans la lucarne, je pourrais vous assurer qu'on a travaillé ça à l'entraînement. Et vous vous pourriez alors éclater de rire parce que ce n'est pas vrai, bien sûr. Donc on verra. J'ai préparé tout ce qui était possible. Après, il y a un match à jouer.»

Une finale. Avec peut-être encore une ligne d'or de plus à rajouter au palmarès de Deschamps. Et de cette jeune équipe de France.

Résultats et groupes

(nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fan de Zlatko le 14.07.2018 18:42 Report dénoncer ce commentaire

    Mérite

    Perso je suis pour la Croatie... et non je ne souhaite pas aux Français de perdre mais ces Croates m'ont tapé dans l'oeil avec leur parcours pour en arriver là, ils ne lâchent rien, sont humbles et mériteraient franchement une victoire. On verra bien demain...

  • Frosh le 14.07.2018 19:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Du spectacle

    Et bien que le meilleur gagne! Et si cest la France, cest quelle laura mérité cette coupe du monde. Ne critiquons pas cette équipe qui nous exaspère autant. Noublions pas que ce sont les médias qui martèlent des cocoricos à foison et qui pourrissent la fête, semaine après semaine. Allez la France! Allez la Croatie! Et donnez-nous un beau spectacle!!!

  • nine le 14.07.2018 19:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et après ça

    il y en aura des charters ici qui diront que les français sont arrogants, qu'ils méprisent l'l'adversaire et se voient déjà infailliblement champions du monde... DD et ses joueurs sont humbles et respectueux. mais il est normal qu'ils espèrent remporter ce tournoi. Ils ne vont pas cacher leur enthousiasme, se faire tout petits juste pour plaire aux suisses...

Les derniers commentaires

  • N'tapé le 16.07.2018 08:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Frouzie africaine

    Saga *africa* Ils vont nous saoûler pour les 20 prochaines années!

  • Mike le 15.07.2018 20:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La coupe reviendra au.meilleur

    C'est bête : j'aurais bien voulu voir Seferovic soulever la coupe. Mwahahahah

  • Jeunette le 15.07.2018 20:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Saga africa

    Saga africa la France est championne du monde. Ce Progba est un peu sur une autre planète. Celle des gens qui nous énervent. Comme ça doit être difficile pour Deschamps dêtre à la tête de cette équipe avec des joueurs pareils. Bordel on va les entendre durant 20 ans.

  • Un Valaisan le 15.07.2018 10:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Message à nos amis français

    Amis français, certains de mes compatriotes sont en train de vous prouver que la connerie est universelle et sans frontières..il y a également beaucoup de secondos frustrés..qui n'ont pas digéré les prestations minables de leurs équipes éliminées en huitième...merci de leur accorder quelques circonstances atténuantes... Rassurez vous, beaucoup de Suisses romands soutiendront l'EDF cet après-midi .

  • S.Croc le 15.07.2018 10:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Solidarité

    Pauvre Didier, il va falloir faire un crowdfunding pour arranger ses dents. Le dentiste est si cher en France?

Plus de Mondial 2018